Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Burkina Faso: Les enseignants en grève pour de meilleures conditions de vie et de travail
 
Vue des enseignants Search enseignants lors de leur manifestation tenue à la Bourse du Travail (Ph)

©Koaci.com – mercredi 10 janvier 2018 – Les enseignants Search enseignants du Burkina ont entamé mardi une grève de 72 heures, dont le point culminant a été une marche tenue ce mercredi à Ouagadougou, pour réclamer de meilleures conditions de vie et de travail.

Lancée par la Coordination Search Coordination nationale des syndicats Search syndicats de l’éducation (CNSE) qui regroupe 15 des 21 organisations syndicales de l’enseignement, cette grève a mobilisé des centaines d’enseignants tant à Ouagadougou que dans les autres contrées du pays.

A Ouagadougou, les manifestants, soutenus par les élèves ont scandé des slogans hostiles au ministère de l’enseignement notamment ‘’Non à la clochardisation des acteurs de l’éducation’’, ‘’Non au mépris du corps enseignant’’, ‘’Oui à la satisfaction de notre plateforme Search plateforme revendicative’’.

Selon le coordinateur national des syndicats Search syndicats de l’éducation, Wendyam Zongo Search Wendyam Zongo la plateforme Search plateforme revendicative des syndicats Search syndicats des enseignants Search enseignants porte sur quatre principaux points : ‘’l’adoption d’un statut valorisant le personnel de l’éducation et de la recherche’’, ‘’l’amélioration de l’accès à l’éducation’’, ‘’l’amélioration des conditions de travail pour une efficacité du système éducatif’’ et ‘’la revalorisation de la fonction enseignante’’.

Les syndicats Search syndicats ont dit espérer à l’issue de ce débrayage et des pourparlers entamés avec le premier ministre après avoir rompu le dialogue avec leur ministre de tutelle, la satisfaction de leur plateforme Search plateforme revendicative.

Selon le premier ministre Paul Kaba Thiéba Search Paul Kaba Thiéba qui a animé un point de presse dans l’après-midi, le traitement de la revendication des enseignants Search enseignants occasionnera une incidence financière de 50 milliards FCFA, alors que les ressources de l’Etat sont limités.
Aussi, a-t-il invité les syndicats Search syndicats de l’enseignement à la retenue.

‘’J’invite la coordination à appeler les travailleurs à la reprise des cours et des évaluations afin de sauver l'année scolaire. L'année scolaire est menacée et j'en appelle au sursaut patriotique de tous pour éviter une année blanche", a plaidé.

Boa, Ouagadougou
 
 
10745 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 10/01/2018
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login