Logo Koaci
 
 
 
Burkina Faso: Un cybercriminel usurpe l'identité de l'archevêque de Ouagadougou pour arnaquer des congrégations
 
Le cardinal Search cardinal Philippe Ouédraogo

©koaci.com - Samedi 6 janvier 2018 - Un escroc Search escroc a usurpé l'identité de l'archevêque de Ouagadougou, le cardinal Search cardinal Philippe Ouédraogo pour escroquer plusieurs diocèses et congrégations religieuses.

Selon le site religieux Urbi et orbi, les faits ont débuté depuis septembre 2017, lorsque plusieurs prêtres et évêques au Burkina et des cardinaux au Brésil et en Europe ont reçu des mails signés de «Philippe cardinal Search cardinal Ouédraogo, archevêque métropolitain de Ouagadougou ».

Le "vocabulaire ecclésiastique et l’argumentation sociale des messages font que les destinateurs n’éprouvent aucun soupçon quant à l’identité de leur correspondant".

Dans ces messages, l'usurpateur prévoit des voyages dans certains diocèses, et demande pour ce faire de l'argent par virement pour des "raisons fictives"

L'escroc sollicitait souvent un "accompagnement financier allant jusqu'à 3000 euros" (environ 2 millions FCFA), suscitant un doute.

C'est ainsi que le cardinal Search cardinal Philippe Ouédraogo a été alerté.
"C’est à partir de retours de messages provenant du monde entier que nous avons compris qu’il fallait réagir", a expliqué son secrétaire, le père Raphaël Tanguy Nana.

"Nous avons tout de suite saisi la police qui s’est déplacée à l’archevêché. La nonciature Burkina-Niger a été également contactée pour envoyer l’information à toutes les nonciatures du monde via Rome. La police a commencé son enquête", a-t-il précisé.

"À travers un numéro que nous avons pu avoir, nous nous sommes rendu compte que l’usurpateur est basé au Cameroun", confie le secrétaire du cardinal, se réjouissant qu’aucune des personnes contactées par l’usurpateur ne soit tombée dans le piège.

Cependant, " le cardinal Search cardinal s’est senti blessé par cette usurpation de titre, d’autant plus que la personne demandait de l’argent".

"La police nous a assuré que le compte du cardinal Search cardinal n’est pas piraté. Il y a eu juste une usurpation de titre".

Au sein de la communauté catholique, de nombreux prêtres au Burkina ont vu leurs boîtes électroniques piratées dont les pères Henri Zongo (curé de Kombissiri, une paroisse de l’archidiocèse de Ouagadougou) et Joseph Kinda (ex-chargé de communication de la conférence épiscopale) qui ont notamment subi les méfaits de cybercriminels.

Boa, Ouagadougou
L'actualité burkinabé avec des notifications en temps réel via l'appli Android de KOACI (cliquez ici) Ou Apple (cliquez et installez-la sur votre iPhone ou iPad)
 
 
5794 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 06/01/2018
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions FMK
 
quand les arnaqueurs s'arnaquent entre eux ...
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login