Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Burkina Faso: Le Conseil de Sécurité apporte son soutien au G5 Sahel
 
©Koaci.com - Lundi 23 octobre 2017 - Les ambassadeurs Search ambassadeurs d'une quinzaine de pays membres du Conseil de sécurité Search Conseil de sécurité des Nations unies ont achevé dimanche à Ouagadougou une visite dans trois des pays membres du G5 sahel, auquel ils comptent apporter leur soutien dans la mise en oeuvre de la force conjointe Search force conjointe antiterroriste.

La délégation des ambassadeurs Search ambassadeurs des pays membres du Conseil de Sécurité des Nations unies a été reçue en audience le dimanche 22 octobre 2017 par le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

Après la Mauritanie et le Mali, la délégation est venue évaluer au Burkina Faso, la situation sécuritaire et discuter avec le Président Roch Marc Christian Kaboré sur l’opérationnalisation de la force conjointe Search force conjointe du G5 Sahel.

A l’issue de cette tournée qui s’achevé à Ouagadougou, l’Ambassadeur de la France auprès des Nations unies François Delattre, a indiqué que trois enseignements se sont dégagés.

Il s’agit selon lui, "d’une appréciation commune et une volonté unanime d’éradiquer la menace terroriste et une appréciation commune de l’ampleur de cette menace", d'un "engagement déterminé de l’ensemble de nos interlocuteurs derrière la force du G5 sahel" et un "appel fort et dénoué d’ambiguïté de l’ensemble de nos interlocuteurs à un soutien international accru à travers notamment le Conseil de Sécurité".


Le Conseil de Sécurité prendra les mesures nécessaires pour que les pays du G5 Sahel puissent lutter contre le terrorisme Search terrorisme et pour le développement, a soutenu l'ambassadeur éthiopien, Tekeda Alemu.

Le ministre burkinabé des affaires étrangères Alpha Barry, s'est lui réjouit de la visite des décideurs qui sont venus sur le terrain pour écouter les différents acteurs et surtout se faire leur propre idée des réalités du terrain.

Cette visite augure de bonnes perspectives pour la contribution des uns et des autres de façon multilatérale et aussi de façon bilatérale, pour le financement de la force conjointe Search force conjointe du G5 sahel, qui nécessité plus de 450 millions d'euros pour sa mise en œuvre prévue fin octobre.

Boa, Ouagadougou

 
 
1609 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 23/10/2017
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions SoleildAfrik
 
Vivement que dieu nous aide a stopper pour toujours cette menace qui pèse sur notre civilisation!
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login