Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Burkina Faso: La Banque mondiale note une dégradation de la qualité des politiques et institutions nationales en Afrique
 
Albert Zeufack

©Koaci.com – Mardi 25 juillet 2017 - La dernière Évaluation des politiques Search politiques et institutions Search institutions nationales en Afrique Search Afrique (CPIA), constate une dégradation Search dégradation de la qualité Search qualité de ces dernières, dans un contexte marqué par une conjoncture économique mondiale difficile et les difficultés propres à chaque pays, révèle un rapport de la Banque mondiale Search Banque mondiale publiée lundi.

Selon ce rapport, les pays africains continuent de résister à une conjoncture économique difficile, notamment à des termes de l’échange dégradés, à une croissance mondiale molle et à des problèmes internes, rapporte un communiqué de la Banque mondiale. 

En 2016, la croissance régionale a été insuffisante pour améliorer le produit intérieur brut (PIB) par habitant, et la pauvreté touche encore près de 41 % de la population de l’Afrique, note le texte.

Cependant, souligne le rapport, des pays montrent une certaine résilience économique. C’est le cas de la Côte d’Ivoire, de l’Éthiopie, du Kenya, du Rwanda, du Sénégal et de la Tanzanie, qui se caractérisent par des politiques Search politiques et des institutions Search institutions de meilleure qualité Search qualité et en faveur d’une croissance solidaire et durable. Ils sont ainsi mieux à même de faire face aux chocs économiques.

Même si certains pays continuent d’afficher de bons résultats, il est indéniable que la situation tend à se détériorer, ce qui indique que les réformes des politiques Search politiques et des institutions Search institutions sont trop lentes. 

« Pour 2017, nous projetons que la croissance en Afrique Search Afrique subsaharienne qui tournera autour de 2,5 et au Burkina Faso un taux de 6,5 », a expliqué Albert Zeufack, économiste en chef pour la région Afrique Search Afrique à la Banque mondiale.

Réalisée par le bureau de l’économiste en chef pour la région Afrique Search Afrique à la Banque mondiale, la CPIA mesure les progrès accomplis par les pays d’Afrique subsaharienne pour améliorer la qualité Search qualité de leurs politiques Search politiques et de leurs institutions, afin de leur fournir un cadre utile pour suivre leurs progrès et combler leurs lacunes.

Boa, Ouagadougou

- Joindre la rédaction burkinabe de koaci.com à Ouagadougou au (+226) 70 29 68 19 ou burkina@koaci.com - 


 
 
3008 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 25/07/2017
  3 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
Comment peut-on parler de politique et des institutions republicaines dans des pays dirigés par des "indigenes" chefs d'Etat Africains ?. Quand ils modifient la constitution de leur pays et tuent et massacrent leur peuple,, c'est la meme banque mondiale qui leur accorde les créd...
Comment peut-on parler de politique et des institutions republicaines dans des pays dirigés par des "indigenes" chefs d'Etat Africains ?. Quand ils modifient la constitution de leur pays et tuent et massacrent leur peuple,, c'est la meme banque mondiale qui leur accorde les crédits pour leur dire "MERCI"
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login