Gabon : Une jeune fille crie à l’ablation de son clitoris lors d’un accouchement
 
Libreville le 26 janvier 2014 - L’histoire semble invraisemblable. Pourtant, elle pourrait avoir un fondement de vérité. Une parturiente de 20 ans, F.N, crie à l’ablation de son clitoris Search clitoris lors d’un accouchement, mardi, au centre médical de Ntoum, le chef-lieu du département du Komo-Mondah (province de l’Estuaire.)

Selon les propres déclarations de l’accouchée, cette dernière aurait mis au monde un bébé de sexe féminin de 2,850 kg sans difficultés. Peu après, elle a ressenti une brûlure et une douleur atroces à la place de l’organe érectile. Dans un premier temps, a expliqué la jeune fille, elle s’est dit qu’il s’agissait des douleurs consécutives à l’accouchement.

Mais elle a constaté un saignement et une douleur aigue à la partie antérieure de la vulve. Lorsque sa mère s’est mise à lui faire de l’eau chaude, cette dernière aurait finalement constaté l’ablation du clitoris Search clitoris de sa fille, probablement à l’aide d’un bistouri. « Elle saignait à flots », a témoigné le concubin de la jeune fille.

Que s’est-il passé à la maternité du centre médical de Ntoum Search Ntoum ? La question taraude les esprits au sein de la famille de la parturiente. Cette dernière dit n’avoir pas retrouvé ses automatismes. « Je ne me sens pas encore bien. Jusqu’à hier, je saignais encore à l’endroit où se trouvait l’organe », a confié la jeune fille, visiblement hypocondriaque.

Le procureur de Libreville, Sidonie-Flore Ouwé, informée par une personne de bonne foi, aurait demandé à la parturiente de se rendre dès lundi à Libreville pour procéder à des examens médicaux à l’issue desquels l’action publique pourrait être engagée si l’ablation de son clitoris Search clitoris est fondée. La famille de la supposée victime attend que toute la lumière soit faite sur cette affaire.

D’après des témoignages concordants, une autre jeune parturiente avait crié à l’ablation de son clitoris Search clitoris lors d’un accouchement Search accouchement à la même unité sanitaire, il y a quelques semaines. « Elle s’était confiée à plusieurs personnes mais elle n’a pas encore déposé une plainte contre le centre médical », a avancé un jeune habitant de la ville de Ntoum.

M J
 
 
8261 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 26/01/2014
  4 Vote(s)
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
CHARGEUSE CATERPILLAR 950 F OCCASION
 
NOUS LIVRONS SUR TOUTE LA COTE OUEST AFRICAINE ET POUR
Voitures
Web journaliste
 
La rédaction ivoirienne de koaci.com offre deux postes
Emplois
RECHERCHE COIFFEUSE
 
Recherche coiffeuse spécialisée dans les poses de tissa
Emplois
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login