Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Togo : Les chiffres officiels des législatives 2013 enfin connus
 
Lomé le 30 Juillet 2013 © koaci.com - Cinq (05) jours après la tenue des élections législatives, la Commission électorale nationale indépendante (Céni) vient de proclamer officiellement les résultats provisoires qui devront désormais attendre sans un réel suspens, l’aval de la Cour Constitutionnelle.

On connaissait déjà le nombre des électeurs inscrits à l’issue de l’opération de recensement. Ils sont au total 3. 044.332, dont seulement un peu moins de 66% auront fait le déplacement des urnes le 25 juillet 2013 à l’occasion des élections législatives. En présence de nombreuses responsabilités politiques, des observateurs et des journalistes, la présidente de la Commission électorale nationale indépendante (Céni), a proclamé officiellement ce mardi 30 juillet 2013, les résultats à la suite de la publication des tendances dans la soirée du jour du scrutin et des résultats partiels provisoires, le dimanche 28 juillet.

Les résultats provisoires proclamés dans la matinée, confirment les tendances annoncées dès le premier jour. L’Union pour la république (Unir) de Faure Gnassingbé s’en sort avec 62 sièges, avec un peu plus de 850 000 voix obtenues. Un score inférieur à celui obtenu par le Rassemblement du peuple togolais (Rpt) en 2007, qui s’en est sorti avec 50 sièges. En plus, l’Unir créée il y a, à peine une année sur les cendres du Rpt, fait des percées dans la région méridionale, comme dans le Vo avec Mme Victoire Dogbé-Tomégah, (qui cumule le poste de Directeur de cabinet du Président de la république avec celui de Ministre du développement à la Base). Idem dans le Kpélé, où le Premier ministre Arthème Ahoomey-Zunu a labouré le terrain, tout comme le transitaire Gagou dans le Bas-Mono.

Que ce soit dans l’Ogou, comme à Danyi, dans le Wawa ou le Zio où le Directeur des Douanes Dedze a été très entreprenant, le parti de Faure Gnassingbé a fait des scores surprenants. L’opposition crie d’ailleurs à la fraude électorale, à l’instar du Collectif « Sauvons le Togo », crédité de 19 sièges dont 7 dans le Grand Lomé. Pour l’instant, l’attitude qu’adoptera ce regroupement de partis qui a fait des percées dans la région septentrionale, n’est pas connue. D’autant que selon les résultats, il a recueilli un peu plus de 500 000 voix, à l’issue du vote. Son leader naturel Jean-Pierre Fabre, président de l’Anc ne s’est pas encore exprimé. Par contre, l’ancien Premier ministre Agbéyompé Kodjo et président de l’Obuts (membre du Cst), a catégoriquement rejeté les résultats le donnant perdant dans le Yoto au profit du Car de Me Dodzi Apévon.

La Coalition Arc-en-ciel dont le Car est membre, arrive en troisième position avec un peu plus de 200 000 voix pour 6 sièges. Elle fustige le caractère inéquitable du découpage électoral. Ensemble avec le Cst, les deux rassemblent plus de 700 000 suffrages contre 25 sièges. Pourtant, seulement environ 150 000 voix séparent l’Unir des deux regroupements de l’opposition. La bataille de l’opposition en vue d’un redécoupage conformément aux recommandations émises en 2007 par une mission d’observation électorale de l’Union Européenne, avant la tenue des élections, n’a pas reçu un appui de la communauté internationale. Une communauté qui s’empresse de donner son aval aux résultats tout en appelant au calme.

L’Union des forces de changement (Ufc) de l’opposant historique Gilchrist Olympio est la grande perdante de ces élections. Boudée par les électeurs pour son copinage avec le pouvoir de Faure Gnassingbé, l’Ufc ne s’en sort qu’avec 3 sièges. Elle est suivie par les indépendants de la liste Sursaut national proche de l’ancien Secrétaire d’Etat de François Mitterrand, le Franco-Togolais Kofi Yamgnane qui recueille 1 siège dans la circonscription électorale de Bassar.

Autre curiosité de cette échéance électorale, le nombre total des bureaux de vote n’a été connu de tous les acteurs et des électeurs que la veille du scrutin. Il est de 7. 542, contre un peu plus de 6000, lors de la présidentielle de 2010, et comme annoncé au départ du processus. La Céni a expliqué ce brutal changement par l’option de désengorger les bureaux de vote. L’opposition elle parle d’une initiative destinée à frauder. Au total 1.174 candidats venus de 12 partis, ont pris part à la compétition qui n’a pas fait l’objet d’une entente entre les protagonistes sur les règles.


Aghu
 
 
17583 Visit(s)    6 Comment(s)   Add : 30/07/2013
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Yakam
 
Faure Gnassingbé et ses affidés se foutent de tout, font ce qu’ils veulent comme ils veulent. La CENI vient de pondre les résultats préfabriqués et fantaisistes sortis de l’imaginaire. Tenez, la proclamation des résultats a commencé sur TVT avant le dépouillement! Quelle prouess...
Faure Gnassingbé et ses affidés se foutent de tout, font ce qu’ils veulent comme ils veulent. La CENI vient de pondre les résultats préfabriqués et fantaisistes sortis de l’imaginaire. Tenez, la proclamation des résultats a commencé sur TVT avant le dépouillement! Quelle prouesse?
Les togolais sont si idiots? UNIR, accapare 62 sièges sur 91 : un succès historique a la soviet. Un succès dont aucun adversaire politique ne reconnait la régularité y compris l’UFC.
Je soupçonnes que UNIR ait déjà les résultats des élections locales et présidentielles futures déjà en poche. Qu’il nous les donnent maintenant au lieu d’organiser des élections futures truquées et chaotiques. Togolais, on ne peut plus continuer dans cette humiliation, trop c'est trop : réagissons autrement!
 
 
Read more
See his contributions touonou
 
Les résultat ne seront "vrais" que quand la CENI déclarera UNIR perdant. Je vois la même chanson quoi!
 
 
 
See his contributions Yakam
 
@ touonou,Vous avez du mal a convaincre même vos propres partisans sont sceptiques de cette hérésie électorale. Tenez, allez voir par exemple le sondage de koici.com sur ce site..Personne n'est dupe, et personne ne vous croit!Habillez au moins vos fraudes d'un peu de tacts svp....
@ touonou,
Vous avez du mal a convaincre même vos propres partisans sont sceptiques de cette hérésie électorale. Tenez, allez voir par exemple le sondage de koici.com sur ce site..Personne n'est dupe, et personne ne vous croit!
Habillez au moins vos fraudes d'un peu de tacts svp.
 
 
Read more
See his contributions touonou
 
Yakamé, est ce que j'ai dis que je suis de UNIR? Hann j'oubliais on est toujours dans la logique de "ou tu es avec nous ou tu es avec eux", c'est ça? Holalalala vraiment lamentable.
 
 
 
See his contributions touonou
 
Yakamé, est ce que j'ai dis que je suis de UNIR? Hann j'oubliais on est toujours dans la logique de "ou tu es avec nous ou tu es avec eux", c'est ça? Holalalala vraiment lamentable.
 
 
 
See his contributions touonou
 
Yakamé, est ce que j'ai dis que je suis de UNIR? Hann j'oubliais on est toujours dans la logique de "ou tu es avec nous ou tu es avec eux", c'est ça? Holalalala vraiment lamentable.
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login