Togo : Dahuku Péré change à nouveau d’alliance
 
Dahuku Péré -


- Lomé le 20 juin 2013 © koaci.com – A chaque échéance électorale son lot de surprises, pour les législatives du 21 juillet 2013, c’est la présence de certains responsable de formation d’opposition, qui provoque des vagues.

Au nombre des transhumants surprises, Dahuku Péré. Le président du parti l’Alliance qui se réclame il y a deux semaines encore de l’opposition, se retrouve tête de liste de l’Union pour la République (UNIR), à Blitta.

Pourtant, la formation politique que préside l’ancien président de l’Assemblée nationale (1994 – 1999), a présenté des candidats dans une demi-douzaine de préfectures. La présence de cet ancien baron du Rassemblement du Peuple Togolais (RPT) sur la liste du parti de Faure Gnassingbé constitue la plus grande surprise à cette étape du processus électoral.

Plusieurs fois ministre sous Gnassingbé Eyadéma, Dahuku Péré, né en 1953 et qui a reçu une formation de séminariste et se dit « apprenti chrétien », a été le premier ancien collaborateur de l’ancien Président du RPT, a demandé par lettre (en mars 2002), des réformes politiques. Il avait aussitôt été désavoué et exclu du parti. Seul Agbéyomé Kodjo, alors Premier ministre lui a ouvertement apporté son soutien. A son tour, lui sera contraint à prendre le chemin de l’exil. Les deux vont créer bien plus tard, l’Alliance que l’ancien Chef de gouvernement quittera très vite pour divergences, et fonder l’Organisation pour Bâtir dans L’Union un Togo Solidaire (OBUTS).

Candidat malheureux à l’élection présidentielle de 2003, Dahuku Péré Search Dahuku Péré va très vite faire étalage d’une stratégie d’opposition par intermittence vis-à-vis du pouvoir. Le règlement par Faure Gnassingbé de ses avantages longtemps bloqués par son feu père, va davantage rendre l’ancien président du Parlement amorphe. Mais en 2010, sa formation participe à la création du Front Républicain pour l’Alternance (FRAC). Il participe même au début de la contestation de la réélection de Faure Gnassingbé, avant de prendre ses distances du Front. Il y a deux semaines encore, il fustigeait l’obstination du pouvoir à vouloir organiser les élections sans un dialogue préalable.

Mais le natif de Bohou dans la Kozah n’est pas le seul à avoir franchi le pas du retour à ses anciens amours. Tout comme lui, on parle du député sortant du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR) Gbonin, qui figure sur la liste de UNIR Search UNIR dans le Yoto, où il affrontera la liste de la Coalition Arc-en-ciel mais aussi celle du CST que va conduire Agbéyomé Kodjo. Dans les Lacs, Réné Kapou ancien de la Convergence Patriotique Panafricaine (CPP) figure en bonne place sur la liste de UNIR Search UNIR ou va affronter non seulement Lawson Patrick pour le CST mais aussi le ministre Nicoé Broomh, son ancien camarade de la CPP.

Mais moins que la transhumance des hommes politiques, c’est le manque de transparence des élections que redoutent les Togolais. Outre les 4 grandes forces politiques en liste, on note aussi la présence des jeunes formations politiques comme le NET de Gerry Taama, Santé du peuple de Dr Kouessan, le Parti écologique, le NID… et une quinzaine de listes indépendantes.

Les élections sont annoncées pour le 21 juillet 2013.

Aghu
 
 
7308 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 20/06/2013
  8 Vote(s)
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Gapolas
 
Ainsi va notre pauvre Togo. Dahuku PERE comme un chien est simplement retourné à son vomis. Il préfère sa petite santé financière et les honneurs des palais qui lui ont tant manqué depuis qu'il a eu son sursaut historique. Il ne voulait pas mourir en dignité et la tête haute m...
Ainsi va notre pauvre Togo. Dahuku PERE comme un chien est simplement retourné à son vomis. Il préfère sa petite santé financière et les honneurs des palais qui lui ont tant manqué depuis qu'il a eu son sursaut historique. Il ne voulait pas mourir en dignité et la tête haute mais plutôt rompre avec sa souffrance. Comme lui Henri Yawovi Gbonè veut rebatir sa maison détruite à Tokpli par les hommes de l'ancien enfant terrible du Yoto, Agbeyome Kodjo. Il veut continuer de faire tranquillement ses affaires personnelles en tant que membre du pompeux parlement panafricain et pour cela le parlement lui offre le statut diplomatique qu'il lui faut. Agboyibo a trop dégouté et déçu le Monsieur et après avoir contemplé en vain la candidature indépendante, il a trouvé plus facile: les bras d'URINE de Fraudevi. Ah nos hommes politiques Togolais! Je ne peux pas contenir ma déception profonde face à cette prostitution aux relents de trahison du peuple floué et roublé par son élite. Que le Dieu de l'histoire les juge un à un!
 
 
Read more
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
PROMO MECHES VIRGIN HAIR
 
Tissage virgin hair, quality 5a, style kinky curly,
Accessoires
RECHERCHE ESTHÉTICIENNE
 
Nous recherchons une professionnelle de l'onglerie et d
Emplois
Escarpin Gucci
 
Vend escarpin Gucci taille 38 1/2, jamais portées avec
Chaussures
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login