Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Gabon : Un général retrouvé en sang, panique aux 5e assises de la Commission Mixte Gabon-Guinée Equatoriale
 
Libreville, 13 Mai 2013 © koaci.com - Les assises de la 5e réunion de la Commission Mixte Gabon-Guinée Equatoriale Search Commission Mixte Gabon-Guinée Equatoriale n’ont pu aller à leur terme. Celles-ci ont été écourtées après la découverte par une dame de ménage du vice-ministre de la Sécurité nationale de la Guinée équatoriale, le général Nicolas Nchama Obama, gisant samedi matin devant sa chambre d’hôtel à la Sablière.

Qu’est il réellement arrivé au général Nicolas Nchama Obama, retrouvé samedi à 7h30 par une dame de ménage, gisant devant sa chambre d’hôtel au quartier la sablière avec une entaille sur le visage et une autre sur le dos de la tête, alors que présent à Libreville Search Libreville dans le cadre des 5è assises de la Commission mixte de coopération Gabon-Guinée-Equatoriale, ouvertes le vendredi 10 mai dans la capitale gabonaise.

Sitôt conduit à la clinique El Rapha, il a subit un scanner et un examen méticuleux qui n’aurait rien révélé de très alarmant.
Informées, les autorités gabonaises ont aussitôt saisi les services spéciaux de la Direction générale de la documentation et de l’immigration (DGDI), la Police nationale et la Direction générale de la recherche (DGR) de la Gendarmerie nationale pour l’ouverture urgente d’une enquête.
Mais selon de sources concordantes, la victime aurait signifié la veille par téléphone, à l’une de ses connaissances de Libreville, qu’il ne se sentait pas très bien. Ce qui pourrait confirmer la thème de problèmes de santé ayant occasionné sa chute.

Face à ces faits, le pouvoir de Malabo Search Malabo n’a pas tardé à réagir. Il a sitôt convoqué l’ambassadeur du Gabon Search Gabon en Guinée Equatoriale pour explication et instruit un avion médicalisé pour le rapatriement du ministre Guinéen de la Sécurité nationale.
Mais qui en voudrait au le vice-ministre de la sécurité nationale et non le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Agapito Mba Mokuy, qui conduisait la délégation guinéenne ou encore Gabriel Mbega Obiang Lima, ministre des Mines, de l’Industrie et de l’Énergie, également fils cadet du président de la Guinée équatoriale.

Cet incident pourrait également être imputé à une agression dont il aurait été victime. Au ministère gabonais des Affaires étrangères c’est le silence absolu pas de commentaires sur ce fait qui pourrait raviver les tensions sous éteignoir qui existent entre les deux pays.

Malabo qui a pris cette affaire très au sérieux a ensuite, convoyé un autre avion est venu chercher le reste de la délégation guinéenne, qui n’a plus pris part à la cérémonie de clôture desdites assises écoutée pour la circonstance.

C’est la première fois, de l’histoire diplomatique du Gabon, qu’un tel fait se produit. Quelle sera la réaction du pouvoir de Malabo, peu bavard sur cet incident.

Notons que cette affaire survient dans un contexte notamment marqué par la rencontre mardi dernier à Libreville Search Libreville entre le président Ali Bongo Ondimba, et le juriste suisse Nicolas Michel, conseiller spécial de l’ONU et médiateur du différend frontalier de Mbanié qui oppose les deux pays.

Sylvain Moussavou Mikala
 
 
10652 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 13/05/2013
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login