Côte d’Ivoire : Confirmation des charges de Laurent Gbagbo, l’APC prend position
 
Alphonse Soro (ph)

Côte d'Ivoire - Abidjan le 19 février 2013 - A peine l’audience de confirmation ou non des charges de l’ancien président ivoirien, entamée ce mardi comme annoncé à La Haye, l’Alliance pour le changement (APC) donne de la voix. Son président Alphonse Soro Search Alphonse Soro Tiornan a affirmé à l’occasion d’un point de presse que le souhait des victimes de la crise post-électorale est que la Cour pénale internationale (CPI) confirme les charges retenues contre Laurent Gbagbo.
«Nous plaidons pour la confirmation des charges contre Laurent Gbagbo. A partir d’aujourd’hui, nous lançons une veillée d’arme. Des manifestations seront organisées sur les lieux des crimes notamment, à la RTI, à la gare routière d’Abobo, au marché Siaka Koné, à Yopougon où les miliciens s’étaient retranchés, » a déclaré Alphonse Soro Search Alphonse Soro Tiornan précisant au passage que ces séries de manifestations prendront fin le 28 février prochain date de clôture de l’audience avec « une marche blanche » à la gare routière d’Abobo.

Tout en invitant les victimes de la crise post-électorale à se mobiliser massivement pour cette marche, le président de l’APC estime qu’en ne confirmant pas les charges contre l’ancien président ivoirien, la CPI fera du tort aux ivoiriens.
« Si nous voulons mettre fin à la guerre en Côte d’Ivoire, cette fois ci doit être la bonne. Les victimes sont restées silencieuses parce qu’il y a un apaisement avec l’arrestation de Laurent Gbgabo et son transfèrement à La Haye. Il ne faut pas prendre le risque de jouer avec les victimes en ne confirmant pas les charges retenues contre lui, » a-t-il averti.

Tout en réitérant que personne n’osera prendre le risque de libérer Laurent Gbagbo Search Laurent Gbagbo sous prétexte qu’il a été injustement arrêté, Soro prévient.

«C’est le KO que la CPI souhaite à la Côte d’Ivoire si Gbagbo est libéré, si les victimes veulent se faire justice. »
Mettant en cause le Front populaire ivoirien (FPI) dans la situation qui prévaut en Côte d’Ivoire, le président de l’APC, souhaite que cette formation politique reconnaisse sa part de responsabilité dans les massacres de la crise post-électorale.

Convaincu que la justice ivoirienne joue son travail, il a en réponse à une question relative à l’arrestation de certains proches de Laurent Gbagbo Search Laurent Gbagbo précisé.

« Ceux qui sont arrêtés sont ceux qui ont commis des crimes extrajudiciaires. Ce ne sont pas tous ceux qui ont fait la guerre qu’on doit arrêter» .

Alors que par moment, le même Alphonse Soro Search Alphonse Soro Tiornan demande à la même justice de faire preuve de célérité, et de crédibilité, il invite le camp d’en face d’éviter de narguer les victimes.

« En narguant les victimes on n’ira pas à la réconciliation nationale, » a enfin conclu le président de l’ACP.


Wassimagnon


 
 
5102 Visit(s)    13 Comment(s)   Add : 19/02/2013
  6 Vote(s)
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
Alphones Soro, il ne faut pas oublier que des militants RDR ont été tués brutalement une nuit par CECOS(de Guy Bi poin) au siege du RDR á Yop-city.........................................................Chez certains d'entre nous AUCUNE personne du clan(RHDP) de Ouattara ne doit...
Alphones Soro, il ne faut pas oublier que des militants RDR ont été tués brutalement une nuit par CECOS(de Guy Bi poin) au siege du RDR á Yop-city.........................................................Chez certains d'entre nous AUCUNE personne du clan(RHDP) de Ouattara ne doit etre poursuivie ou envoyée á la CPI........... Gbagbo alias séplou(le mauvais oiseau) doit payer SEUL comme Charles Taylor au Libéria.................... D'ailleur Ouattara n'est pas "fou" pour envoyer une personne(RHDP) á la CPI.......
 
 
Read more
See his contributions Dabakala
 
Parfois, il est utile de laisser parler les autres, car dans leur propos, se trouve l’antithèse à leur propre thèse !! Ceux de @Srika sous entendent qu’il puisse y avoir des criminels de guerre dans le camps pro HAHO et que la volonté de ne pas les livrer a la CPI est manifeste, ...
Parfois, il est utile de laisser parler les autres, car dans leur propos, se trouve l’antithèse à leur propre thèse !! Ceux de @Srika sous entendent qu’il puisse y avoir des criminels de guerre dans le camps pro HAHO et que la volonté de ne pas les livrer a la CPI est manifeste, au point de produire des encouragement vers HAHO dans ce sens !! Si les victimes n’avaient été que dans un seul camp (SORO ALPHONSE nous emmerde !!!), cette éventualité de livrer des criminels dans ses propres rangs n’aurait même pas été évoquée !! La communication autour d’HAHO par rapport a ce procès est donc tout a fait décousue et incohérente, avec des éléments qui se combattent les uns les autres, a tel point qu’il devient finalement impossible de défendre le clan HAHO et son modèle de justice, car dans chaque forum, dans chaque débat, dans chaque discussion, on finit par arriver sur la question de la justice qui semble toujours aussi partisane et de vainqueurs !! Si on le sous entend ou le prétend, ce la signifie qu’il puisse y avoir des victimes dans le camp adverse et les ignorer, même si on est au pouvoir (ou plutôt, parce qu’on est au pouvoir), ne pourra qu’alimenter un cercle vicieux, dont on prend acte seulement le jour ou on le perd !! @Srika donnera donc son opinion, que l’on respectera !! Mais cela ressemble plus a une peur bleue de l’avenir et de ce qui pourrait se passer, si le clan HAHO ne réussit pas a tenir la situation en main !! Sur ce plan, les interventions de @Srika sont parfois teintées d’une candeur saine et innocente, qui témoigne de la détresse de tout un clan qui se sent concerné par une condamnation a la HAYE, quand tout le terrain politique et économique lui est ouvert, sans opposition pour démontrer aux ivoiriens que c’était HAHO qu’il leur fallait !! Mais on attend toujours, malgré les trompettes et tapements de poitrine intempestifs issus de cette faction, quand les yeux sont rivés vers un homme qui ne dit mot, ne tient aucun meeting, reclus dans 10 mètres carrés a plus de 6.000 kilomètres de la lagune ebrié !! Cherchez l’erreur !! Ca se passe ici, SORO ALPHONSE et le silence sera votre réponse encore une fois !! Méfiez vous en !! La suite !!
 
 
Read more
See his contributions Papouchka
 
Et ces manifestations éclatées seront-elles autorisées? Qui vivra verra!
 
 
 
See his contributions Moossou
 
Il n'y a que les autres qui ont tué pas vous qui depuis 2002 ont assassiné les ivoiriens pour que les non ivoiriens aient les pièces d’identité ivoirienne.Il est parfois triste de voir certain personne se ridiculisé de la sorte ainsi va la vie. Une chose est sur le Woody reviendr...
Il n'y a que les autres qui ont tué pas vous qui depuis 2002 ont assassiné les ivoiriens pour que les non ivoiriens aient les pièces d’identité ivoirienne.Il est parfois triste de voir certain personne se ridiculisé de la sorte ainsi va la vie. Une chose est sur le Woody reviendra au bercail. a votre tour je ne crois pas qu'ils auront la même chance que lui
 
 
Read more
See his contributions SRIKA BLAH
 
@DABAKALA.......................Vous(les extrémistes pro Gbagbo), vous voulez que toutes les lois universelles s'appliquent aveuglement sous le pouvoir Ouattara parce que votre Koudou alias séplou est aujourd'hui lá oú il voulait etre par la volonté de ceux qui le dirigeaient(...
@DABAKALA.......................
Vous(les extrémistes pro Gbagbo), vous voulez que toutes les lois universelles s'appliquent aveuglement sous le pouvoir Ouattara parce que votre Koudou alias séplou est aujourd'hui lá oú il voulait etre par la volonté de ceux qui le dirigeaient(comme Ehivet, Blé Goudé, Kadet...). Moi, personnellement, je ne suis pas contre une mise en liberté provisoire(avec résidence á Korhogo ou sur l'ile de St Hélene) de séplou....................... @DABAKALA............ Notre pays aurait pu éviter toutes ces massacres inutiles, si Gbagbo avait une bonne femme(comme Houphouet ) á coté de lui................. Partout dans ce monde politique, les premieres puissante dames ont toujours mis dans la MERDE la vie politique de leur mari(président)........................... Ehivet Simone Gbagbo fut UNE de ces femmes SATANIQUES de president................ Gbagbo aurait pu écouter Nady(l'une de ses nombreuses co-épouses).
 
 
Read more
See his contributions moi-meme
 
les victimes de Ouattara depuis 2002 jusqu'a la crise postelectorale et la cojep et la jfpi aussi seront de la partie.La bonne foi de l'ancien loubard hamed bakayoko sera donc mise a l'epreuve
 
 
 
See his contributions moi-meme
 
Pouvu seulement que la cpi ait le courage de continuer de retransmettre en direct les audiences et on se delectera devant la confrontation des preuves et l'humiliation de fatty fatou bensouda. Les jours a venir, nous autres qui n’avons pas le niveau d’etude des jordan i wanna ...
Pouvu seulement que la cpi ait le courage de continuer de retransmettre en direct les audiences et on se delectera devant la confrontation des preuves et l'humiliation de fatty fatou bensouda. Les jours a venir, nous autres qui n’avons pas le niveau d’etude des jordan i wanna be un medecin, fatty fatou bensouda nous demontrera par a+b ce qu’on appelle des manifestants aux mains nues.
 
 
Read more
See his contributions Kolia
 
Nous nous battons tous selon nos moyens d'expression pour que notre pays retrouve la paix en passant par la réconciliation nationale et la cohésion sociale. Nous devrons bâtir un État de droit afin que l'impunité disparaisse à jamais et ramener la démocratie pour le développement...
Nous nous battons tous selon nos moyens d'expression pour que notre pays retrouve la paix en passant par la réconciliation nationale et la cohésion sociale. Nous devrons bâtir un État de droit afin que l'impunité disparaisse à jamais et ramener la démocratie pour le développement de notre pays. La crise post-électorale a divisé foncièrement la société ivoirienne ou le bras de fer est aujourd'hui à son paroxysme entre les partisans LMP et RHDP. En ce jour du 19/02/2013, se tient à la Haye l'audience de confirmation ou d'infirmation des charges retenues contre Monsieur Laurent Gbagbo. Ses partisans sont tendus et ont les nerfs à fleur de peau. Nous comprenons objectivement leur désarroi. En revanche, la vérité doit éclater et être connue des ivoiriens et de l'opinion internationale suite à la crise post-électorale qui a entraîné selon les chiffres officiels plus de 3000 morts à cause du refus de Monsieur Laurent Gbagbo de céder le pouvoir à SEM Alassane Ouattara vainqueur proclamé de l'élection présidentielle par la commission électorale indépendante (CEI).
En effet les partisans de Monsieur Laurent Gbagbo n’ont cessé d’occuper l’espace politique nationale et internationale à travers les sites internet et les différentes presses pour soutenir leur champion. D’autres se sont rendus à la Haye pour réclamer sa libération. Un meeting a été organisé par les jeunes du FPI (JFPI) pour soutenir leur mentor et demander sa libération s’est vu annuler et réprimer à gaz lacrymogène par les autorités ivoiriennes. Cette manifestation a été annulée selon les autorités afin d’éviter les affrontements entre les manifestants car d’autres manifestations étaient prévues le même jour. Il s’agit de la manifestation de l’association des victimes de la crise post-électorale et celle des anciens combattants démobilisés qui revendiquaient une meilleure condition de vie. En plus selon notre analyse, nous pensons que le climat n'est pas propice en aucun cas pour une quelconque manifestation politique dans le pays car la démobilisation des ex combattants et la collecte des armes en circulation dans les villes ne sont pas effectives. Il faut reconnaître que la faction LMP est à la recherche d'une faille dans le système du pouvoir afin de créer une insurrection populaire pour rendre le pays ingouvernable et freiner les investisseurs dans leur dynamique élan. La danse des hyènes est suivie de près par le pouvoir d'où la nervosité du camp adverse et leur refus absolu de prendre part au dialogue républicain initié par le gouvernement. Le rêve potentiel de voir le retour de leur champion suite à l'audience de confirmation ou d'infirmation hante les esprits des refondateurs qui croient à un retour de leur leader pour entamer enfin la phase politique de la crise post-électorale. Nous sommes certain que le FPI n'a pas d'autre choix que de s'assoir avec le pouvoir afin de trouver une issue politique à la crise de notre pays. Le cadre permanent du dialogue républicain prendra toute sa place lorsque le rêve de libération de Monsieur Laurent Gbagbo tant espéré sera voué à l'échec. D'ici là les yeux sont rivés vers la Haye pour suivre dans les tous petits détails le procès de confirmation ou non des charges retenues contre lui.
En effet nous sommes sidérés par la sortie vive du député Soro Alphonse President de l'alliance pour le changement (APC) pour l'organisation d'une manifestation en guise de soutien aux victimes de la crise post-électorale. "Nous plaidons pour la confirmation des charges contre Laurent Gbagbo. A partir d’aujourd’hui, nous lançons une veillée d’arme. Des manifestations seront organisées sur les lieux des crimes notamment, à la RTI, à la gare routière d’Abobo, au marché Siaka Koné, à Yopougon où les miliciens s’étaient retranchés," précisant au passage que ces séries de manifestations prendront fin le 28 février prochain date de clôture de l’audience avec « une marche blanche » à la gare routière d’Abobo." Dixit Monsieur Soro Alphonse. Nous condamnons avec la dernière énergie cette manifestation inopportune dans le district d'Abidjan pour la seule raison que le climat social n'est pas propice pour une quelconque manifestation. Nous pensons que les autorités compétentes prendront leur responsabilité pour l'annulation sine Die de cette entrave à l'ordre public dite manifestation. Nous ne pouvons en aucun cas accepter une situation de deux poids deux mesures dans pareille circonstance. L'équité doit être de mise.
God bless Côte d'Ivoire.
 
 
Read more
See his contributions Dabakala
 
@Kolia … Connaissant nos positions respectives sur les questions politiques ivoiriennes, il n’est donc plus utile a ce niveau que je fasse la démonstration de la façon dont nous voyons les choses, car il s’agira pour moi de ne point reproduire un texte alternatif, qui produirait ...
@Kolia … Connaissant nos positions respectives sur les questions politiques ivoiriennes, il n’est donc plus utile a ce niveau que je fasse la démonstration de la façon dont nous voyons les choses, car il s’agira pour moi de ne point reproduire un texte alternatif, qui produirait les mêmes valeurs communes, tout en y introduisant une bonne dose argumentaire partisane a laquelle la faction adverse est allergique et qui me vaut tous les boulets de canons que je reçois si souvent sur ce site (et que je retourne énergiquement) !! Le but serait donc pour mois de mettre en place une base de débat ou de discussion avec les personnes qui pourraient, selon moi, faire avancer au mieux la situation, vers des valeurs que nous aurons a priori en commun, comme la cohésion nationale e la réconciliation nationale !! Ce qui sous entend que l’on soit oblige de mettre de l’eau dans son vin sur certains angle, surtout la ou cela ne nous couterait rien !! Je laisserai donc de coté des koacinautes comme @Sirka Blah, qui me considèrent comme extrémistes, quand je suis peut-être le seul pro GBAGBO qui parle sur ce site de paix et de retour au dialogue, de réduction du fossé social, même si je le conditionne a un comportement du régent et de sa suite partisane, en proie au rattrapage et aux représailles qui doivent cesser nécessairement, aussi bien politiquement que militairement, au risque d’alimenter un cercle vicieux de rancune et de violence, avec la certitude que le traitement identique sera dispenser a la faction pro HAHO en cas de perte du pouvoir !! Au fait !! Comme toujours, vos introductions sont inattaquables jusqu'à ce point. Vous dites : « En revanche, la vérité doit éclater et être connue des ivoiriens et de l'opinion internationale suite à la crise post-électorale qui a entraîné selon les chiffres officiels plus de 3000 morts à cause du refus de Monsieur Laurent Gbagbo de céder le pouvoir à SEM Alassane Ouattara vainqueur proclamé de l'élection présidentielle par la commission électorale indépendante (CEI) » fin de citation !!! Il s’agit pour moi de la méthode de communication que le bloc occidental français applique sur tous ses medias et qui est savamment intégré dans votre présentation !! On prétendra donc vouloir savoir la « vérité », tout en placardant dans le même élan, une « vérité » que l’on se doit de façon subliminale d’accepter de fait !! A quoi cela servirait-il de rechercher la « vérité », quand le postulat de départ est déjà soumis a contradiction ??? Dans les détails, voici les contrevérités que l’on décèle de fait dans notre faction !! ---- ----primo : les chiffres officiels de 3000 morts ont été arrêtés bien avant la fin des hostilités et aucun bilan global n’a été fait par ce pouvoir, intégrant des avis de recherche et des statistiques menés de façon locales, mais aussi régionales et l’on ne sait en définitive pas combien de mort il y a eu dans ce conflit, des deux camps, ou même les morts aléatoires !! La volonté de ne point savoir la « vérité » sur le nombre de mort et donc des victimes (de chaque camp) est manifeste et le mensonge prendra place. Le LIDER parlera lui de 20.000 morts au bas mots. …..secundo : « le refus de Monsieur GBAGBO Laurent de céder le pouvoir » … Ici encore, une contrevérité, car il ne s’agit pas de « monsieur » GBAGBO, mais bien du président SEM GBAGBO Laurent, assermenté et investi selon les lois et la constitution ivoirienne !! Le président GBAGBO n’avait donc aucune obligation de « céder » un quelconque pouvoir, a moins que la démonstration soit faite qu’il le doive et vu qu’il y avait un contentieux électoral, les voies et moyens pour le résoudre auraient du être épuisé avant qu’on se permette de lui exiger une cession de pouvoir !! La guerre menée n’est donc pas du fait du « refus » de SEM GBAGBO Laurent de céder le pouvoir, mais bien de la volonté unilatérale de la mener !! Pourquoi donc ne pas assumer ses décision de la faire endosser par quelqu’un qui aurait selon vous « refusé » de céder un pouvoir !! Ce simple « refus » ne peut en aucun cas causer la mort d’innombrables ivoiriens que l’on veut absolument limiter officiellemt a 3000…. A suivre !!!
 
 
Read more
See his contributions Dabakala
 
Suite !!!! …. Tertio : « … à SEM Alassane Ouattara vainqueur proclamé de l'élection présidentielle par la commission électorale indépendante (CEI) » …. Le « SEM » accroché au nom d’HAHO se justifie seulement dans le cadre d’une fonction d’état, et donc de « président de la républ...
Suite !!!! …. Tertio : « … à SEM Alassane Ouattara vainqueur proclamé de l'élection présidentielle par la commission électorale indépendante (CEI) » …. Le « SEM » accroché au nom d’HAHO se justifie seulement dans le cadre d’une fonction d’état, et donc de « président de la république » !! Le président de la république de cote d’ivoire est désigné de façon très clair selon les termes de la constitution ivoirienne et si on la suit, en aucun cas HAHO ne peut prétendre a ce titre, car la constitution ivoirienne ne le confirme pas !! Selon quelle constitution HAHO aura t’il le droit de porter ce titre, qui implique que l’on soit déclaré vainqueur par le conseil constitutionnel, assermenté devant lui en assemblée, et investit, comme la constitution le réclame !! Et la cerise sur le gâteau : … « … vainqueur proclamé de l'élection présidentielle par la commission électorale indépendante (CEI) » … La commission électorale ne proclame pas le vainqueurs des élections présidentielle, mais le résultat provisoire de cette élection, qui donnerait (conditionnel) un candidat vainqueur provisoirement !! YSSOUF BAKAYOKO, seul dans le quartier général d’un candidat n’est pas la commission électorale (CEI) qui n’a jamais donné de résultats provisoires !! ---- ----- ----- ----- On comprendra donc que votre phrase est la plus ambigu qui m’ai été constaté de lire, car on ne peut prétendre recherché la « vérité » a travers un procès intenté a une personne, sur la base de crimes spécifiés et caractérisés dont il doit se défendre, sans avoir le droit de notifier le contexte qui pourrait lui être favorable, quand dans son postulat de départ, on aligne tellement de contre vérités, que j’ai signalé plus haut et qui pourraient faire l’objet d’une consultation nationale et globale pour savoir la « vérité » si on le voulait bien !! Est ce que la « vérité » vous intéresse réellement ???? Non, je ne le crois pas !! ------ ------- ------- Enfin, concernant ALPHONSE SORO, nos opinions sur ce site auront la valeur qu’elles pourront avoir et rester même insignifiantes, malgré vos protestations, mais le rôle de l’état de cote d’ivoire, que vous avez minimiser dans vos interventions précédentes est ici remis au devant !! SI ALPHONSE SORO proclame ce qu’il entend faire, c’est bien parce qu’il juge cela possible et s’il le fait, cela démonterait toutes vos théories sur le climat social et politique délétère, la circulation d’armes etc. … Le fait est que sous ce pouvoir, une faction politique donnée peut, si elle le veut, faire des démonstrations et une autre pas (ce qui s’est déjà passé sous d’autres régimes, d’HOUPHOUET à GBAGBO) !! C’est le pouvoir qui est la commune mesure !! Pour des raisons que l’on connaît (la répression), les victimes pro GBAGBO ne se dresseront pas contre les projets de SORO, et il n’y aura pas d’attaques sur ses mouvements a priori, alors pourquoi ne pas revendiquer le même droit a la manifestation que la JFPI et aller dans la rue, pour une cause que l’on jugerait « juste » ??? Si SORO ALPHONSE réalise ce qu’il projette de faire, alors cela démontrera que la répression du FPI est une répression d’état, ou alors suscitée et tolérée par celui-ci, et non une conséquence d’une prolifération d’armes ou de tensions exacerbées entre faction politique rivales qui ne tolèreraient pas de manifestation dans l’un ou l’autre des camps, au point de sombrer dans la violence automatique !! Non, il s’agit bien de la fin de la propagande, de la démagogie et des idéologies empreintes d’allusion a l’éthique et la morale, sinon a l’intégrité (c’est le cas ici, mais vous parlez d’équité), qui font en sorte que vos interventions finiront par exaspérer vos contradicteurs et même les vôtres dans votre propre camp, qui adhèrent aux prétentions et volontés de SORO ALPHONSE !! Cette équité que vous revendiquez, passera légitimement par la répression de toute marche les jours dits, avec au minimum les mêmes moyens (Policiers déployés, bombes lacrymogènes, chars légers de l’ONUCI et tout ceci en plein ABOBO etc.), après une « interdiction » officielle proclamé par les mêmes canaux et par la même personne : BAKAYOKO !! On veut voir pour croire !! On attend donc la suite avec impatience !! Si les manifestations se tiennent, on aura tout compris !! Me concernant, je suis pour que les manifestations de SORO aient lieu, comme cela, on ne pourra plus « interdire » les manifestations JFPI a l’avenir, en réponse a celles-la !! La suite !!
 
 
Read more
See his contributions Dabakala
 
@Srika ... SIMONE EHIVET GBAGBO est une FEMME POLITIQUE, avant une épouse, d'un homme qui avait sa propre ligne, ses propres relations affectueuses et qui n'écoutait que quand il le voulait !! Chacun est donc responsable de ses décisions, GBAGBO et SIMONE EHIVET y compris !! Mais...
@Srika ... SIMONE EHIVET GBAGBO est une FEMME POLITIQUE, avant une épouse, d'un homme qui avait sa propre ligne, ses propres relations affectueuses et qui n'écoutait que quand il le voulait !! Chacun est donc responsable de ses décisions, GBAGBO et SIMONE EHIVET y compris !! Mais votre propos reflète votre opinion et on la respectera !! La suite !!
 
 
Read more
See his contributions cydi
 
pour venir sur le contenu de l article moi je condamne les prises de position de mr SORO il est deputé alors je preconise qu il meme son combat au sein de l hemicycle .NOUS NE VOULONS PLUS D UN SYSTEME QUI POURRAIT FAVORISER L AVENEMENT D UN ZADI GBAPE BIS (ble goude)et je souhai...
pour venir sur le contenu de l article moi je condamne les prises de position de mr SORO
il est deputé alors je preconise qu il meme son combat au sein de l hemicycle .
NOUS NE VOULONS PLUS D UN SYSTEME QUI POURRAIT FAVORISER L AVENEMENT D UN ZADI GBAPE BIS (ble goude)
et je souhaiterais qu aucune autre manifestation ne soit organisee dans ce pays .
ni pour les PRO ADO ni pour les PRO GBAGBO.
dans une situation de stabilité precaire ne venons pas jeter de l huile sur le feu
 
 
Read more
See his contributions Dabakala
 
@cydi … l’opinion est libre, et la votre es a respecter, mais la situation politique ne doit pas obligatoirement anéantir les intentions et prétentions politiques de tout autre homme politique en dehors des acteurs connus !! SORO mène une bataille de positionnement et représente ...
@cydi … l’opinion est libre, et la votre es a respecter, mais la situation politique ne doit pas obligatoirement anéantir les intentions et prétentions politiques de tout autre homme politique en dehors des acteurs connus !! SORO mène une bataille de positionnement et représente une nouvelle génération qui veut monter !! Au nom des tensions politiques, on ne peut museler toutes les nouvelles générations politiques, qui pourtant pourraient constituer des alternatives salvatrices a terme, même si ici, la tension est exacerbée a dessein pour des profiler !! Des BLE GOUDE, il y en aura, qu’om le veuille ou pas et cette génération actuelle passera !! Interdire toute manifestation est un choix, mais les lois ivoirienne et la propension a l’expression légitime des populations ne peut être annihilée, et la résolution de la crise ivoirienne passera obligatoirement parle dialogue et l’expression (la manifestation est une forme d’expression), car il faut que les ivoiriens se parlent !! Un état répressif, qui confisque les libertés de part et d’autre, qui paralyse le débat et le maintien dans l’état de torpeur actuel, ne fait pas avancer les choses, au contraire, il augmente les tensions muettes et silencieuses, qui finiront par de manifester au grand jour, dans un élan que personne ne pourra stopper !! Il faut trouver une plateforme de résolution de la crise sociale et politique au plus tôt !! C’est cela mon opinion !! Respectueusement !! La suite !!
 
 
Read more
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
RECHERCHE ESTHÉTICIENNE
 
Nous recherchons une professionnelle de l'onglerie et d
Emplois
PROMO MECHES VIRGIN HAIR
 
Mèches péruviennes lisse 14 Pouces
Accessoires
RECHERCHE COIFFEUSE
 
Recherche coiffeuse spécialisée dans les poses de tissa
Emplois
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login