Guerre au Mali : Le Sénégal et le Nigeria démentent d’avoir envoyé des troupes
 
La Cedeao totalement absente après l'entrée officielle en guerre de l'armée française aux côtés de l'armée malienne pour empêcher la progression des islamistes vers Bamako

- Sénégal - Dakar le 12 janvier 2013 © koaci.com - L’Etat sénégalais n’a pas encore envoyé de troupes armées au Mali, a appris koaci.com auprès l’état-major général des armées sénégalaises. Il en va de même pour le Nigeria, apprend KOACI.COM ce vendredi matin.

«Il n’y a aucun soldat sénégalais sur le territoire malien», précise le colonel Adama Diop, de la Direction de l'information et des relations publiques des armées (DIRPA).

Il dément ainsi une source militaire malienne et beaucoup de média qui avaient fait état, dans l’après-midi du vendredi, de la présence de soldats sénégalais engagés aux côtés des forces armées du Mali Search Mali pour contrer les islamistes du Nord du pays.

«Au moment où nous vous parlons, des troupes venues du Nigeria, du Sénégal et de la France sont en appui à Sévaré (Centre) à l'armée malienne», avait déclaré le chef des opérations militaires à l'état-major des armées maliennes, colonel Oumar Daoau.

Mais l'officier supérieur sénégalais Adama Diop Search Adama Diop a qualifié cette information de rumeur «sans fondement».

Selon lui, le jour où le Sénégal va envoyer des soldats au Mali, l’Armée sénégalaise va aviser.

Toutefois, le colonel Diop a précisé que le Sénégal était prêt à intervenir au Mali, dans le cadre de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO).

«Le Sénégal est membre de la CEDEAO Search CEDEAO et tout ce qui se fait à ce niveau intéresse l'Armée sénégalaise», a-t-il affirmé.

Lors du Conseil des ministres tenu ce vendredi à Dakar, le chef de l’Etat du Sénégal a souligné les graves menaces que la situation ainsi créée présente pour ce pays frère, en particulier pour les populations situées dans les zones de combat.

«Il (Macky Sall) a réaffirmé la position du Sénégal en faveur de la restauration de l’intégrité territoriale du Mali, et exprimer le soutien de notre pays à la mobilisation internationale en cours, conformément à la demande des autorités maliennes, en vue de l’application immédiate de la Résolution 2085 du 20 décembre 2012 du Conseil de sécurité des Nations unies, autorisant le déploiement de la Mission internationale de soutien au Mali», rapporte le communiqué du conseil des ministres.

Par ailleurs alors que nous apprenons que Washington envisage d'appuyer la France, notamment avec des drones, notons aussi, au chapitre de la CEDEAO, que le Nigéria n'a pas encore envoyé de troupes combattante comme également annoncé dans la précipitation par l'armée malienne.

Cependant l'armée du pays de Goodluck Jonathan l'envisagerait d'ici peu comme indiqué ce vendredi soir par le colonel Mohammed Yerima, porte parole de l'armée de la puissance sous régionale.

Ndiack Faye
 
 
5096 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 12/01/2013
  3 Vote(s)
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions LEMONTAGNARD
 
Simple stratégie de guerre. On annonce pas son arrivée, on le constate sur le terrain. Le porte parole de l'armée malienne s'est montré un peu trop bavard. Sinon de toute évidence, il y a du monde déjà à MOPTI........LEMONTAGNARD
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
CHARGEUSE CATERPILLAR 950 F OCCASION
 
NOUS LIVRONS SUR TOUTE LA COTE OUEST AFRICAINE ET POUR
Voitures
Web journaliste
 
La rédaction ivoirienne de koaci.com offre deux postes
Emplois
RECHERCHE COIFFEUSE
 
Recherche coiffeuse spécialisée dans les poses de tissa
Emplois
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login