Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
GUERRE NORD MALI: Les forces vives de la nation appellent à un « cessez-le-feu immédiat et sans préalable »
 
:: ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE MALI 2012::

MALI - BAMAKO LE 12 MARS 2012 © koaci.com - Le Centre international de Conférences de Bamako était noir de monde ce samedi 10 mars 2012, à l’appel des confessions religieuses musulmanes et chrétiennes, des représentants de plusieurs associations et coordinations dont les centrales syndicales et les familles fondatrices de Bamako. Ces forces vives de la nation pour le retour de la paix et de la sécurité au Mali, sous la présidence de l’Imam Mahamoud Dicko, Président du Haut Conseil Islamique du Mali, ont lancé un appel en faveur de la paix dans le septentrion de notre pays. Le Président du Haut Conseil Islamique du Mali, avait à ses côtés Monseigneur Jean Zerbo, Archevêque de Bamako, Ahmed Mohamed Ag Hamani, ancien Premier ministre du Mali.

« Nous, Forces Vives de la Nation, appelons nos compatriotes qui ont pris les armes à un cessez-le-feu immédiat et sans préalable afin de préserver des vies maliennes et d'engager, sans délai, le dialogue avec les pouvoirs publics », a déclaré l’Imam Mahmoud Dicko.
Selon cet « Appel des forces vives de la nation pour le retour de la paix et de la sécurité au Mali », depuis le 17 janvier 2012, « le peuple du Mali subit la très douloureuse épreuve d'un conflit armé fratricide dans le septentrion de sa chère patrie, une et indivisible ».

L'insécurité généralisée et le déplacement forcé de milliers d'innocents engendrent une situation humanitaire désastreuse qui affecte tous les Maliens, tant de l'intérieur que de l'extérieur du pays. Du fait de cette crise, l'intégrité territoriale, l'unité nationale et la cohésion sociale sont aujourd'hui gravement menacées, indique le communiqué.
Face à l'extrême complexité des enjeux internationaux que connait la bande sahélo saharienne et des défis immenses à relever par le peuple malien, « nous, Forces Vives de la Nation, au nom de Dieu, des Maliens et des Maliennes, de l'intérieur et de l'extérieur, et forts de notre devise républicaine ‘’Un Peuple - Un But - Une Foi’’ appelons le Gouvernement de la République du Mali et toutes les autorités du pays à trouver, dans la transparence et la sagesse, une solution nationale et définitive à ce phénomène devenu certes récurrent mais inadmissible, de par ses effets et, à créer les conditions d'un retour rapide des populations déplacées ».

Les forces vivent ont appelé les pays voisins et amis, les Organisations sous régionales, régionales et internationales ainsi que les partenaires techniques et financiers du Mali à œuvrer aux côtés de l'Etat et de la Société Civile pour une issue pacifique et durable à la crise. « Nous, assurons nos compatriotes, qui ont pris les armes, de notre entière disponibilité à accompagner très sincèrement les efforts qui seront dès lors engagés pour parvenir à un accord définitif, exprimons notre soutien et notre solidarité aux populations déplacées et réfugiées et les invitons à regagner leurs foyers respectifs, affirmons notre soutien à nos forces armées et de sécurité dans leur mission régalienne de défense de l'intégrité territoriale ».

Ib, KOACI.COM BAMAKO; copyright © koaci.com
 
 
5711 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 12/03/2012
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login