Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
COTE D'IVOIRE - FMI : Atteinte de l'initiative PPTE, Doris Ross optimiste
 
Doris Ross et ses collaborateurs ici ce mercredi à Abidjan

ABIDJAN LE 29 FEVRIER 2012 © koaci.com - Doris Ross Search Doris Ross est optimiste que la Côte d’Ivoire va atteindre le point d’achèvement de l’initiative des Pays pauvres très endettés dans quelques jours. Elle l’a signifié à l’argentier ivoirien ce mercredi à Abidjan, à l’entame d’une mission d’évaluation du programme économique et financier conclu en novembre 2011.

L’atteinte du point d’achèvement de l’initiative des Pays pauvres très endettés par la Côte d’Ivoire n’est plus qu’une question de jours, si l’on s’en tient aux propos tenus par Doris Ross, chef de la délégation du Fonds monétaire international (FMI), en mission à Abidjan. «Je suis optimiste, c'est possible d'y arriver les mois à venir", a-t-elle déclaré, estimant par ailleurs que les perspectives sont beaucoup positives. La forte délégation conduite par Doris Ross Search Doris Ross séjournera pendant deux semaines en Côte d’Ivoire et examinera également l'ensemble des repères du point d'achèvement. Cette mission d’évaluation composée d’experts de la Banque mondiale, de la commission de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) de la Banque africaine de développement (BAD) et de la Banque ouest africaine de développement (BOAD) s’inscrit surtout dans le cadre des rencontres périodiques qui se tiennent tous les six mois après la conclusion du programme économique et financier. C’est pourquoi, l’argentier ivoirien, Charles Koffi Diby a rappelé que c’est un moment très important pour les autorités ivoiriennes à leur tête le président de la république Alassane Ouattara qui suit de loin les discussions. «La revue est très importante, la partie ivoirienne a déployé les meilleurs efforts pour être en parfaite harmonie avec ses engagements. Je souhaite simplement qu’elle se passe dans les meilleurs conditions, » a-t-il ajouté, précisant par ailleurs que l’atteinte du point d’achèvement est le départ de tous les efforts que la Côte d’Ivoire devra mener dans les années à venir pour devenir effectivement un pays émergent à l’horizon 2020.

Wassimagnon, KOACI.COM ABIDJAN, copyright © koaci.com
 
 
3173 Visit(s)    11 Comment(s)   Add : 29/02/2012
  6 Vote(s)
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Dabakala
 
Encore une ralonge de quelques mois pour regler les problemes securitaires et democratiques evidents. On s attend donc a une acceleration politique, sinon a une normalisation qui esperons le, sera sincere et durable. Il existe pourtant un doute legitime que cet article ne fait pa...
Encore une ralonge de quelques mois pour regler les problemes securitaires et democratiques evidents. On s attend donc a une acceleration politique, sinon a une normalisation qui esperons le, sera sincere et durable. Il existe pourtant un doute legitime que cet article ne fait pas ressortir, mais on aura le droit d etre optimiste car le point sera atteint, pour sur, mais quand ?
 
 
Read more
See his contributions SRIKA BLAH
 
Notre pays est assez riche pour persister dans ce bloc(PPTE). ............ Appartenir au "bloc" PPTE ne fait pas "honneur" a notre pays......................L'economie de notre pays est "detruite" par la faute de nos politiciens qui ne pensent qu'a leur ventre.Chacun vient pour s...
Notre pays est assez riche pour persister dans ce bloc(PPTE). ............ Appartenir au "bloc" PPTE ne fait pas "honneur" a notre pays......................
L'economie de notre pays est "detruite" par la faute de nos politiciens qui ne pensent qu'a leur ventre.
Chacun vient pour se servir au maximum avec ses copins. Comment un ministre ou cadre de l'Etat peut-il devenir milliardaire en si peu de temps ? et aussi avoir de nombreux bien immobiliers a l'etranger ?.
 
 
Read more
See his contributions Dabakala
 
Bien que cela soit injustement reducteur et ne suffise pas a expliquer la situation de la cote d ivoire, on se demandera aussi comment des soldats rebelles et des ministres issus de l ex rebellion pourraient devenir aussi riches en si peu de temps. D ou proviennent leur richesses...
Bien que cela soit injustement reducteur et ne suffise pas a expliquer la situation de la cote d ivoire, on se demandera aussi comment des soldats rebelles et des ministres issus de l ex rebellion pourraient devenir aussi riches en si peu de temps. D ou proviennent leur richesses et comment fut finance la rebellion et la guerre. Les ressources ivoiriennes y sont bien pour quelque chose. (quid de la partie utile, principe que l on comprend maintenant mieux) Non, la crise traversee par la cote d ivoire est d abord politique avant d etre economique et l avenir de la cote d ivoire ne pourra qu etre rayonnant, quel qu en soit le president, sous reserve qu il s emploie uniquement au bien etre de ce pays a travers la defense de ses interets. Vu la facon dont ado a accede au pouvoir, on en doutera, meme si c est le satisfecit conditionne dans ses rangs. Des problemes sociaux et politiques demeurent et l empeche pourtant de faire decoller la machine ivoire comme elle le devrait (on s applaudira quand meme pour les miettes obtenues), consequence de la politique et de la methode d accession ou pouvoir et de gestion de celui ci. Le pays merite bien mieux que ce qui est servi et constate jusqu ici. Les missions des intitutions bancaires vont dans l optimisme, vu qu il s agit aussi des interets occidentaux de voir la cote d ivoire decoller, mais dans un autre registre, les ambassades deconseillent toujours la destination ivoire et ces derniers jours, l alerte militaire est montee d un cran, car on craint des attaques que personne ne peut justifier, y compris l opposition, car tout le monde aura le desir legitime de prendre le pouvoir par les armes, l exemple ayant ete donne par ado, une prise de pouvour qui ne sera pa obligatoirement dans le but d installer gbagbo, qui aura toujours comdamne l usage des armes pour la prise du pouvoir. Le cadre ivoirien demeure donc inadequat aux affaires et a l investissement, meme si l on declare le contraire. C est toute la cote d ivoire qui perd.
 
 
Read more
See his contributions gustozam
 
 Le responsable du FMI parle d'y arriver dans les mois à venir, c'est une manière diplomatique de dire qu'il y a encore des réglages à faire.Ayons le courage de reconnaitre que l'insécurité dans notre pays est telle que les investisseurs pourraient se montrer réticents à emprunte...
 Le responsable du FMI parle d'y arriver dans les mois à venir, c'est une manière diplomatique de dire qu'il y a encore des réglages à faire.Ayons le courage de reconnaitre que l'insécurité dans notre pays est telle que les investisseurs pourraient se montrer réticents à emprunter la direction Côte d'Ivoire.
Pour répondre à Srika Blah,l'initiative PPTE est une invention des occidentaux pour continuer d'exploiter nos pays,c'est ce qui explique leurs réactions violentes et sanglantes envers Gbagbo et Kadaffi qui on eut l'ingénieuse idée de doter l'Afrique d'un fonds monétaire (FMA) qui aurait consacré l'indépendance financière de notre continent.Sans cela, nous resterons toujours à la solde des occidentaux qui ne pensent qu'à leurs intérêts égoïstes.C'est pourquoi nous devons tous ensemble lutter pour une Afrique libre et réellement indépendante.
 
 
Read more
See his contributions mssdiaby
 
Bizarre quand même. Cette même mission était déjà là il y a quelques jours! Mais bon, ce n'est pas pour le commun des mortels. Achèvera, achèvera pas, je m'en fiche. De toute les manière wata rat est un menteur
 
 
 
See his contributions Comoeriver
 
Il n'y a aucune gloire à rejoindre le club des pays pauvres très endettés, PPTE. Si endettés qu'ils doivent être reconnus officiellement comme insolvables et faire l'objet de remises de dettes. Une fois cet état de pauvreté et d'insolvabilité reconnu, le pays fait l'objet de remi...
Il n'y a aucune gloire à rejoindre le club des pays pauvres très endettés, PPTE. Si endettés qu'ils doivent être reconnus officiellement comme insolvables et faire l'objet de remises de dettes. Une fois cet état de pauvreté et d'insolvabilité reconnu, le pays fait l'objet de remises de dettes mais s'astreint aussi à une surveillance plus pointilleuse du FMI et de la BIRD. Ce qui est réellement important c'est de voir dans quel délai on sort du club une fois que les dettes ont été réduites. Et mieux, savoir en combien de temps ont rétablit une situation normale où l'économie fonctionne sans surendettement. Donc le passage obligé par la case PPTTE doit être considéré comme un déshonneur national temporaire, à réparer par de la rigueur et des succès rapides. Ce n'est pas un titre de gloire.
 
 
Read more
See his contributions Dabakala
 
Pas un titre de gloire. . . Oui. Mais la question est de savoir si nous regressons ou si nous avancons. L objectif etant de faire partie des pays emergents avant 2020, l on ne pourra dire que la cote d ivoire avance, meme si elle est blessee dans son orgueil. La seul souci est la...
Pas un titre de gloire. . . Oui. Mais la question est de savoir si nous regressons ou si nous avancons. L objectif etant de faire partie des pays emergents avant 2020, l on ne pourra dire que la cote d ivoire avance, meme si elle est blessee dans son orgueil. La seul souci est la presence prononcee des occidentaux qui nous disent ce qu il faut faire, et pire, qui nous dictent comment rembourser nos "dettes". Et pourtant la cote d ivoire possede un potentiel qui pourrait lui permettre de s en defaire, a condition que l on arrete nos querelles intestines, mais nous en sommes bien loin, d autant plus que l occident les aura exacerbes, a dessein. Vive donc le tribalisme et la violence politique comme mode de gestion d etat.
 
 
Read more
See his contributions SRIKA BLAH
 
@DABAKALA............................ Tu continues de penser que c'est Gbagbo qui a "accouche" la Cote d'Ivoire et non le contraire.....................................Pour les suiveurs du FPI, notre pays regresse de jour en jour, alors que pour les autres(plus nombreux)d'en face...
@DABAKALA............................ Tu continues de penser que c'est Gbagbo qui a "accouche" la Cote d'Ivoire et non le contraire.....................................Pour les suiveurs du FPI, notre pays regresse de jour en jour, alors que pour les autres(plus nombreux)d'en face, notre pays progresse...............................Il faut aussi retenir que notre pays est entrain de tourner la page noire. Nous arriverons. Tout debut est difficile dans une telle situation provoquee par Seplou qui est la Haye.
 
 
Read more
See his contributions Dabakala
 
En aucun moment je ne fais reference a sem laurent gbagbo, meme si son apport dans ce a quoi la cote d ivoire accedera et au lot d avantages afferents, est essentiel. Le retard affiche est biensur du a la situation politique qui resulte de la volonte affichee d une faction politi...
En aucun moment je ne fais reference a sem laurent gbagbo, meme si son apport dans ce a quoi la cote d ivoire accedera et au lot d avantages afferents, est essentiel. Le retard affiche est biensur du a la situation politique qui resulte de la volonte affichee d une faction politique d acceder coute que coute au pouvoir, en dehors du cadre democratique trace par la constitution, d ou les coups d etat, la rebellion et l intervention armee occidentale. Mon analyse porte essentiellement sur la situation actuelle, tout en ignorant le chemin que l on a pris pour y arriver, afin de rester constructif. Le constat est simple, des efforts au niveau de la securite et de l ouverture democratique et politique, garante de la stabilite de tout investissement, doivent etre consentis par le pouvoir en place pour pernettre aux institutions financieres mondiales de s exprimer au mieux en cote d ivoire. Rien a voir donc avec sem laurent gbagbo directement, mais avec le pouvoir ado, son mode de gestion securitaire et politique du pays. Mais puisque tu fais une fixation sur gbagbo, on comprend aussi pourquoi ado se fait autant de mal car le plebiscite lui manquera et sera a la base de toutes les derives dont il est l auteur.
 
 
Read more
See his contributions SRIKA BLAH
 
DABAKALA............................... Dans tous tes commentaires, tu continues de dire que Gbagbo est l'UNIQUE homme politicien qui peut rendre les ivoiriens HEUREUX.......... Chez toi, a part Koudou Gbagbo ce sont les ORDURES-politiciens que tu voies..............................
DABAKALA............................... Dans tous tes commentaires, tu continues de dire que Gbagbo est l'UNIQUE homme politicien qui peut rendre les ivoiriens HEUREUX.......... Chez toi, a part Koudou Gbagbo ce sont les ORDURES-politiciens que tu voies.................................. Voila pourquoi dans tes commentaires tu continues de prendre Ouattara comme un de tes VULGAIRES camarades. Quand tu parles de Gbagbo tu precedes son nom avec le mot: "son EXCELLENCE".................. L'avenir nous situera..........
 
 
Read more
See his contributions Dabakala
 
Les commentaires que je fais ici reflètent ma personne et je suis sûr que de nombreux ivoiriens n’ont toujours pas fait le pas d’attribuer le titre de SEM à ADO, par respect pour la fonction de président qui s’acquiert seulement à l’issu d’un vote et d’une victoire à celui-ci, d’...
Les commentaires que je fais ici reflètent ma personne et je suis sûr que de nombreux ivoiriens n’ont toujours pas fait le pas d’attribuer le titre de SEM à ADO, par respect pour la fonction de président qui s’acquiert seulement à l’issu d’un vote et d’une victoire à celui-ci, d’autant plus que la preuve de la victoire d’ADO n’est toujours pas apporté jusqu’ici (le recomptage fut refusé et la guerre choisie). Ce sont aussi ces nombreux ivoiriens que le pouvoir aimerait forcer à l’allégeance au « président », dans un cadre où cela devrait se faire naturellement. Mais ne nous trompons pas, ADO est chef de l’état de fait, car il dispose de la réalité du pouvoir, avec le support de pays étrangers qui garantissent que cela le reste, de part l’intervention des force de l’ONU et Licorne. ADO est donc pour moi aussi le « chef de l’état » (comme l’était aussi GUEI Robert, mais pas le président de la république, qui ne peut être qu’élu et assermenté et investi par le conseil constitutionnel de ce pays, qui ne saurait se dédire) dans ce sens et nul doute que je ferai allégeance, si j’y suis obligé (biensûr). Mais le titre de SEM demeure pour moi avant tout une marque de respect et autant l’on me reprochera d’apostropher Laurent GBAGBO en utilisant ce titre et ADO pas, autant je constate que dans vos rangs, vous n’utilisez ce titre que rarement devant la personne d’ADO, à qui vous devriez témoigner le respect qu’un « chef de l’état » mérite. Mais je ne vous ferai pas la leçon, quitte à vous de changer vos manières au lieu de critiquer les miennes. Donc pour finir, OUATTARA n’est pas non plus ton camarade : «… tu continues de prendre –Ouattara-- comme un de tes VULGAIRES camarades… » deviendra donc pour toi SRIKA BLAH : «… tu continues de prendre Son Excellence Monsieur Alassane Ouattara comme un de tes VULGAIRES camarades… ». Et hop !!!
 
 
Read more
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
PROMO MECHES VIRGIN HAIR
 
Super promo! Style body wave ; taille 20" à 31 500 Fcfa
Accessoires
Escarpin Gucci
 
Vend escarpin Gucci taille 38 1/2, jamais portées avec
Chaussures
Serviette Cartier
 
Vend serviette Cartier Pasha état neuf, ref L 1000699 e
Accessoires
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login