COTE D'IVOIRE: Crise pour les jeunes mais apparemment pas pour les banquiers
 
Après avoir pris les ivoiriens en otage durant la crise, le secteur bancaire, comme si de rien n'était, revient sur le devant de la scène

ABIDJAN LE 28 FEVRIER 2012 © koaci.com - En dépit de la situation de crise que traverse la Côte d’Ivoire, les banques Search banques et établissements financiers disent avoir réalisé durant ces trois dernières années de bonnes performances, c'est en tout cas ce qu'a annoncé ce mardi le président de l’Association professionnelle des banques Search banques et établissements financiers de Côte d’Ivoire (APBEF-CI) à l’occasion de la rentrée 2012 de cette structure.

A l'en croire: « En trois ans, le nombre de comptes est passé de 879478 en 2008 à 1,847837 millions de francs cfa en 2011. Les dépôts clientèles ont également connu une hausse, passant de 2395 milliards de francs cfa à 3694 milliards. Le volume de crédits clientèle est passé de 2171 milliards de francs cfa à 3113 milliards. Au total, le cumul bilans est passé de 2867 milliards en 2008 à 3914 milliards de francs cfa en 2011, » a expliqué Souleymane Diarrassouba lors d’un petit déjeuner de presse marquant la rentrée 2012 de l’APBEF-CI. Les performances du secteur bancaire ont eu des impacts sur la construction des agences. Le président de l’APBEF-CI saluant les membres de sa corporation a affirmé que le nombre des agences a considérablement augmenté sur le territoire national. De 281 agences en 2008 l’on enregistre en 2012, 540, a-t-il précisé, plaidant par la suite pour une ouverture raisonnable des succursales de la BCEAO dans les villes de Korhogo, Man et Bouaké, fermées en 2002 suite aux braquages répétés des rebelles dans ces zones. Les bonnes performances des banques Search banques et établissements financiers ne se font pas ressentir dans la distribution sectorielle des crédits.

Souleymane Diarrassouba reconnaît que le secteur primaire est le parent pauvre puisqu’il a enregistré 3% en juin 2011. Le secteur se secondaire 37% et enfin le secteur tertiaire 60%. Le président de l’APBEF a également dénoncé le fait que des préoccupations des banques Search banques et établissements financiers ne sont pas encore prises par l’Etat de Côte d’Ivoire. Au nombre de celles-ci figurent, le dédommagement de l’impact de la crise post-électorale estimé à 10 milliards de francs cfa, la résolution du problème de suspens des compensations de la période allant de 25-01-2011, à la fermeture provisoire des banques, l’amélioration de l’environnement des affaires, la reforme de la fiscalité du crédit bail.

En attendant que ces préoccupations ne soient prises en compte par les autorités, le secteur bancaire propose le renforcement des fonds propres, la reforme du secteur bancaire et financier avec des dispositions incitants plus au financement des investissements, le financement des PME avec des produits adaptés.

Pour un meilleur traitement des informations relatives au secteur bancaire, Souleymane Dirrassouba Search Souleymane Dirrassouba a annoncé que sa structure entend accompagner la presse dans le renforcement de ses capacités.

Wassimagnon, KOACI.COM ABIDJAN, copyright © koaci.com
 
 
3567 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 28/02/2012
  6 Vote(s)
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
PROMO MECHES VIRGIN HAIR
 
Prix exceptionnels sur tous nos modèles de tissages
Accessoires
RECHERCHE ESTHÉTICIENNE
 
Nous recherchons une professionnelle de l'onglerie et d
Emplois
Escarpin Gucci
 
Vend escarpin Gucci taille 38 1/2, jamais portées avec
Chaussures
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login