TOGO: Libération à Kara des responsables étudiants arrêtés
 
LOME LE 27 FEVRIER 2012 © koaci.com - Les responsables de l’Union nationale des élèves et étudiants (Uneet) arrêtés à Kara, ont été relâchés par le Procureur de la République du Tribunal de Première Instance de Kara.

Le vendredi 17 février 2012, alors que la ville de Kara Search Kara qui devrait abriter les cérémonies funéraires du père de dame Julie Béguédou était bouclée par les forces de sécurité, les responsables de l’Uneet ont malgré les menaces, maintenu la tenue d’une Assemblée générale Search Assemblée générale sur le campus de Kara, pour décider de la conduite à tenir face au retard constaté dans l’exécution des accords intervenus en décembre 2011 pour mettre un terme aux mouvements de grève qui secouaient la ville de Kara. Le même jour, Alinki Moukalawa, président de l’Uneet a été arrêtés dans l’enceinte de l’université, où se tenait l’Assemblée générale.

Traqués et pourchassés par les forces de sécurité, trois autres responsables du mouvement estudiantin, Birénam Bitsioudi dit « Colonel Bits » , Massama Agnité dit « Guillaume Soro », et Patoké sont cueillis le samedi 18 février à Kémérida (village natal du Col Yotroféï Massina), situé près de la frontière du Bénin. Le même jour, les 4 ont été présentés au juge d’instruction du Tribunal de Kara, après avoir fait l’objet de violences et de traitements inhumains et dégradants de la part des forces de sécurité.

Inculpés pour « manifestation interdite, et incitation à la grève », ils sont déférés à la prison civile de Kara. L’information a provoqué des protestations de la part des organisations de défense des droits de l’homme et de certaines formations politiques de l’opposition. L’Anc et le Car qui venaient juste d’entamer des discussions avec le pouvoir, suspendent leur participation et exigent deux préalables à leur retour : la clarification dans la controverse autour des rapports de la Cndh, la libération des étudiants arrêtés à Kara. Le nom du Commandant Ouadja (actuel Commandant de la Brigade de Gendarmerie à Kara), cité parmi les tortionnaires à l’Anr dans le rapport authentique de la Cndh, revient dans les relations des sévices dont les responsables de l’Uneet sont victimes de la part des éléments de la gendarmerie à Kara.

Le samedi 25 février 2012, le Procureur de la République de Kara Search Kara a procédé à la libération des 4 responsables étudiants, aux environs de 15H. Victime d’actes de tortures, en particulier Birénam Bitsioudi, qui en garderait des séquelles aurait du mal à marcher. Les organisations de défense des droits de l’homme ont entrepris de lui faire subir des analyses médicales à toutes fins utiles.


Ce lundi, les discussions n’ont cependant pas repris entre les formations qui siègent à l’Assemblée nationale. « Notre exigence d’une clarification dans la controverse sur les rapports de la Cndh, n’est pas encore satisfaite. Il faut qu’on sache qui a falsifié le rapport authentique et en tirer toutes les conséquences », a indiqué une source proche de l’Anc. Une réunion du parti est prévue cet après midi sur la question.


Aghu,KOACI.COM LOME; copyright © koaci.com
 
 
4899 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 27/02/2012
  7 Vote(s)
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
CHARGEUSE CATERPILLAR 950 F OCCASION
 
NOUS LIVRONS SUR TOUTE LA COTE OUEST AFRICAINE ET POUR
Voitures
Web journaliste
 
La rédaction ivoirienne de koaci.com offre deux postes
Emplois
RECHERCHE COIFFEUSE
 
Recherche coiffeuse spécialisée dans les poses de tissa
Emplois
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login