MALI: Université de Bamako : facultés, instituts et grandes écoles pléthoriques
 
BAMAKO LE 18 FEVRIER 2012 © koaci.com -
Insuffisance de classe, entrainant des effectifs pléthoriques, manque de professeur, c’est un constat entre autres, dressé par la Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Mme Siby Ginette Bellegarde, à l’issue d’une visite, ce samedi 18 février dans certaines facultés, instituts et grandes écoles de Bamako.

En juillet 2011, le gouvernement a décidé de fermer l’Université de Bamako, dans le but de trouver une solution à certains problèmes récurrents. La reprise n’est intervenue que six mois plus tard, soit en janvier 2012. Le constat est amer, avec des effectifs pléthoriques des étudiants, pendant qu’il y a un manque d’enseignants.

Pour toucher du doigt le problème, le Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Mme Siby Ginette Bellegarde a effectué ce samedi, une visite dans certaines structures universitaires, comme la Faculté des sciences juridiques et politique (FSJP), la Faculté de médecine, de pharmacie et d’odontostomatologie(FMPOS) et l’Institut Universitaire de gestion (IUG). « Les étudiants ont la volonté d’étudier, mais ils sont trop serrés dans cet amphithéâtre qui doit contenir que 550 personnes. Il nous faut trouver des solutions rapidement à ces difficultés», a déclaré le ministre Ginette Bellegarde, ce samedi devant l’amphithéâtre d’une classe de première année contenant 2 200 étudiants, à la Faculté de médecine, de pharmacie et d’odontostomatologie (FMPOS). Dans cette faculté, la ministre a certes constaté le bon déroulement des cours, mais aussi l’absentéisme de certains responsables de l’administration, et de certains professeurs. A la FMPOS, les effectifs sont des plus pléthoriques, cette classe de première année où les étudiants manquent de place : 2 200 étudiants prennent les cours dans un Amphi de 550 places. C’est donc dans de très mauvaises conditions qu’ils essaient de se concentrer sur leurs cours. Le ministre a été témoin.
Le 16 Janvier dernier a marqué le point de départ de la rentrée universitaire 2011-2012. Cette visite du ministre intervient un mois après la reprise du chemin des facultés, instituts et grandes écoles. A la Faculté juridique et Science politique (FJSP), ex ENA, visiblement les cours se déroulent normalement. A l’institut universitaire de gestion (IUG), le constat est le déroulement normal des cours, dans le calme.

La ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Mme Siby Ginette Bellegarde s’est réjouie de l’accalmie qui caractérise les espaces universitaires, mêmes si elle s’est dite consciente des difficultés se rapportant aux infrastructures, et au nombre insuffisant des enseignants. Elle a invité les étudiants à garder patience en attendant de trouver une solution idoine à ces maux.

Ib, KOACI.COM BAMAKO; copyright © koaci.com
 
 
4787 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 18/02/2012
  6 Vote(s)
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
RECHERCHE ESTHÉTICIENNE
 
Nous recherchons une professionnelle de l'onglerie et d
Emplois
PROMO MECHES VIRGIN HAIR
 
Mèches péruviennes lisse 14 Pouces
Accessoires
RECHERCHE COIFFEUSE
 
Recherche coiffeuse spécialisée dans les poses de tissa
Emplois
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login