Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
COTE D'IVOIRE: Les privilèges de l'aéroport
 
En Côte d'Ivoire dès l'aéroport les règles ne semblent pas être les mêmes pour tout le monde

ABIDJAN LE 7 FÉVRIER 2012 © koaci.com - Les aéroports offrent souvent la première image des pays dans lesquels on foule le sol à la sortie des avions.

Si en Côte d'Ivoire malgré la crise on a décidé de faire les choses en grand avec des systèmes de sécurité modernes usant de reconnaissance visuelle et tactile pour le contrôle des individus au départ comme à l'arrivée, le comportement de certains policiers rappelle qu'on est bien loin d'arriver dans un pays modèle.

A l'arrivée c'est pas tout le monde qui fait la queue et pour un petit billet discrètement glissé dans la poche d'un policier ou par vos atouts féminins, vous serez exempt de rang comme constaté par l'équipe de Koaci lors d'une arrivée conjointe d'un vol en provenance d'un pays africain et d'un autre d'Europe. Devant nos yeux un homme d'affaire métisse glissera discrètement après avoir tchatché quelques minutes, un billet de 2000 fcfa dans la main de l'agent et une jeune femme lui laissera par la suite son numéro de téléphone. Les deux individus pourtant derrière nous autre dans la file se verront passer dans l'autre... Incompréhension totale des autres, grommelant mais laissant la fatalité de ces comportements pour éviter de se fatiguer à tenter d'hausser la voix, "ça n'ira nul part" comme on dit en Côte d'Ivoire.

Au delà du constat de seulement cinq européens "blancs "sortis d'un avion Search avion d'air France remarqués dans la longue file d'attente avant le contrôle des passeport, alors que l'attente est longue mais obligatoire, vous verrez passer des individus à votre droite dans une file initialement réservée aux handicapés et diplomates.

Interpelés devant ce constat, nous interrogeant sur la qualité de ces individus aux allures ni de diplomates encore moins d'handicapés, le policier "ripoux" apparemment très à l'aise dans ses fonctions, nous enverra gentiment balader en nous indiquant " Ici là c'est nous désormais qui faisons la loi". Un de ses collègues nous avouera par la suite qu'aucun de ces derniers ne répondaient aux critères de la file.

Nous n'évoquerons pas ici les observations faites ensuite au niveau de la douane, tout un sujet.

La corruption et la loi du plus fort ont la dent dure en Côte d'Ivoire de tels comportement "gâtent" l'image d'un pays qui peine toujours à attirer des investisseurs.

Akissi Kouamé, KOACI.COM ABIDJAN, copyright © koaci.com
 
 
12169 Visit(s)    2 Comment(s)   Add : 07/02/2012
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Comoeriver
 
Constat intéressant, qui souligne une grave anomalie. Mais si dénoncer est bien, agir c'est encore mieux. Or, qui a envie de prendre le risque de provoquer un scandale a l'aéroport en s'insurgeant contre ce comportement? Au risque de se voir repérer et emm... à son prochain voyag...
Constat intéressant, qui souligne une grave anomalie. Mais si dénoncer est bien, agir c'est encore mieux. Or, qui a envie de prendre le risque de provoquer un scandale a l'aéroport en s'insurgeant contre ce comportement? Au risque de se voir repérer et emm... à son prochain voyage? Qui a envie de se sacrifier pour le bien commun en sachant que son seul sacrifice ne suffira pas, si d'autres ne suivent pas? C'est pour cela qu'on dit que les gens ont les dirigeants qu'ils méritent. Ça vaut aussi pour la société. Chacun a la société qu'il mérite. Si tout le monde trouve normal de fermer sa gueule devant l'injustice et le favoritisme parce que ne voulant pas se sacrifier pour une cause, pourquoi voulez-vous que quoi que ce soit change ? Les choses changeront quand un certain nombre de gens décideront qu'ils veulent un pays de droit sans passe-droits et quand ils seront près à ce sacrifier pour cela. Ça n'arrivera que quand nous nous sentirons dans un Etat de droit dans lequel la justice donne raison à celui qui a raison et tort à celui qui a tort. Le rempart à l'injustice c'est une justice sereine et JUSTE.
 
 
Read more
See his contributions SRIKA BLAH
 
Cela date depuis au temps de Boigny. Mais il faut souligner que les choses ont quand meme évoluer positivement a l'aéroport d'Abidjan malgré quelques maladresses de certains agents et autres points d'ombre. Les meme choses se passent dans les autres aéroports du continent...........
Cela date depuis au temps de Boigny. Mais il faut souligner que les choses ont quand meme évoluer positivement a l'aéroport d'Abidjan malgré quelques maladresses de certains agents et autres points d'ombre. Les meme choses se passent dans les autres aéroports du continent.......................................... Il y a aussi d'autre chose plus "grave".Pour faire passer une FORTE somme d'argent sans déclarer á la douane de l'aéroport, il faut mettre la patte blanche. ou meme faire passer cet argent par une vedette .Cela fait perdre de l'argent á notre économie...........Il faut corriger cela.............................................. En gros, on peut donner une NOTE ACCEPTABLE á notre aéroport, surtout que nos douaniers font plus du "professionnalisme" á l'arrivée........
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login