Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
TOGO: La contestation persiste dans les fiefs du pouvoir
 
::ACTUALITÉ INFO NEWS TOGO::

© koaci.com - Ce mardi 13 décembre a encore été marqué par des manifestations réprimées par les forces de sécurité au Togo. Une semaine après les violentes manifestations estudiantines à Kara puis Lomé, le pays continue par vivre au quotidien dans la contestation.

Ce mardi, c’est le domicile privé de l’ancien ministre des finances, Payadowa Boukpessi, qui a fait les frais de la vague de dégradation des biens publics et privés, qui s’est emparée des élèves. Situé à Adjégré (Environ 250 km de Lomé), le domicile de l’actuel député de la localité, a été partiellement saccagé. En particulier, les vitres ont volé en éclats sous l’effet des jets de pierres. D’autres cibles publiques ont subi la furie des manifestants, a signalé à la rédaction de Koaci.com, un habitant contacté sur place.

« La nationale n°1 a été bloquée pendant longtemps. Les élèves jouaient au chat et à la souris avec les forces de sécurité qui faisaient usage de grenades lacrymogènes », nous a confié un cadre de l’administration en mission dans la région septentrionale, qui a dû attendre pendant plus d’une heure. « Finalement, des renforts sont arrivés, mais c’est suite à des discussions avec les élèves que la situation a été décantée », a-t-il relevé.

A Sokodé, les élèves ont encore exécuté une marche de protestation tôt dans la matinée. Ils se sont dirigés vers la préfecture, pour revendiquer leurs droits à l’enseignement. Les autorités ont fait profil bas. La manifestation n’a pas été dispersée et aucune violence n’a été enregistrée. A Kara, un retard accusé dans le payement des primes aux étudiants aux guichets des banques, a failli provoquer des manifestations d’humeur. Mais il n’y a eu finalement que de la frayeur. Les forces de sécurité sont massivement déployées dans la vile. Les étudiants maugréent contre des menaces proférées contre des responsables de leurs organisations par des ministres, lors d’une réunion à la primature.

« Qu’ils arrêtent un seul étudiant et ils verront », a déclaré un responsable de la Société civile sur une radio privée à Lomé. Le Ministre Octave Broom a indiqué à la fin de la réunion avec les étudiants, qu’une enquête est ouverte après les violences à kara et Lomé et qu’à terme, certains responsables subiront la rigueur de la loi.
Ce mardi, des élèves Lycée technique étaient face aux gendarmes à Adidogomé, dans la banlieue nord de Lomé. Le lundi 12 décembre, les manifestants ont découvert des cartons de produits pharmaceutiques destinés au centre de santé de la localité au domicile du préfet qui a été saccagé.

Les élèves manifestent en soutien à certains de leurs enseignants qui observent un mouvement de grève. Des ministres du gouvernement sont dépêchés dans les localités en effervescence pour y animer des émissions sur les radios privées.

Aghu,KOACI.COM LOME; copyright © koaci.com
 
 
10761 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 13/12/2011
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Yakam
 
Alors que  la jeunesse togolaise est paupérisée au maxime, les togolais martyrisés, la jeune monarque de président envoie l'avion présidentiel acheter uniquement du Cognac en France. QUEL GASPILLAGE!Le pouvoir d'occupation de Fraude Gnassingbé n'a jamais eu de fief. Ce n'est qu'u...
Alors que  la jeunesse togolaise est paupérisée au maxime, les togolais martyrisés, la jeune monarque de président envoie l'avion présidentiel acheter uniquement du Cognac en France. QUEL GASPILLAGE!
Le pouvoir d'occupation de Fraude Gnassingbé n'a jamais eu de fief. Ce n'est qu'une manipulation de dire que le fief du RPT est au Nord. Quel endroit du Nord?
Les gens du Nord souffrent même plus que celles du sud. C'est tout le Togo qui a en marre de Faure et de son gouvernement incompétent. Point. Ça suffit, 44 ans, père et fils ça suffit!
Dans un pays normal, le soi-disant président devrait au moins sortir de sa cachette et parler a son peuple. Mais, au Togo, nous avons la chance d'avoir un président oisif incompétent et muet!
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login