Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
TOGO: Sotoboua dans la dynamique de la contestation du pouvoir
 
::ACTUALITÉ INFO NEWS TOGO::

Le moins qu’on puisse dire, c’est que le pouvoir est secoué dans ses bases. Après Sokodé, Kara, c’est le tour de Sotoboua Search Sotoboua autre bastion du Rassemblement du Peuple Togolais (RPT), de rentrer dans la dynamique de la contestation.

Il y a, à peine un mois, une tournée effectuée par l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) dans des préfectures dont celle de Sotoboua, indiquait un symptôme de malaise dans ce bastion du pouvoir. Un mois plus tard, Sotoboua Search Sotoboua connait ses premiers remous. Officiellement, il s’agit d’un mouvement d’humeur d’enseignants et d’élèves. Les premiers réclament à l’instar de leurs collègues sur l’ensemble du territoire, le reversement de leurs cotisations à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS). Les seconds disent soutenir leurs enseignants.

Ce lundi dans la matinée, les manifestants ont occupé la principale route qui mène au nord. « Ca bouge à Sotoboua, les élèves et les enseignants sont en grève. Ils sont dans les rues en scandant, le Togo à des problèmes ! ». Telle est l’alerte parvenue à la rédaction de Koaci.com à Lomé ce matin. Selon des témoins joints sur le terrain, les manifestants fustigent la gestion du pays par Faure Gnassingbé. Ici comme à Kara et à Sokodé, le mouvement est plus qu’uniquement social.

Aux environs de midi, nous apprenons que la résidence privée du préfet a été attaquée, de même que la préfecture. Ce dernier a réussi à prendre la poudre d’escampette. Des renforts sont dépêchés de Sokodé située à environ 50 km au nord de Sotoboua, pour disperser les manifestations.

« Il y a des gens au RPT qui ne veulent pas aider le Chef de l’Etat et qui sont derrière les manifestations à Kara », a avancé sur une radio, Moushoud, de la rédaction « La voix de la Kazah », paraissant à Kara. Ors de la manifestation qui a été particulièrement violente à Kara, des manifestants ont scandé, « Faure à la poubelle ! », « Eyadéma, tu nous manque ». « Libérez Kpatcha Gnassingbé ! ». Selon certains observateurs, certains barons de l’ancien parti unique voient d’un mauvais œil, la proposition de non rétroactivité de la limitation du mandat présidentiel et les manouvres en cours par Faure Gnassingbé Search Faure Gnassingbé et ses amis, pour dissoudre le parti et en créer un autre dans le but de garantir une longévité au pouvoir de l’actuel locataire de la présidence de la République.

Tout ces rififis ont cours pendant que l’ANC amorce une tournée dans la région septentrionale qui va passer par Kara. Un conseil extraordinaire des ministres présidé par Faure Gnassingbé, se tient actuellement.

Aghu,KOACI.COM LOME; copyright © koaci.com
 
 
9662 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 12/12/2011
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login