LEGISLATIVES GABON: Démonstration de force de l’opposition dans la province du Woleu-Ntem
 
::ACTUALITÉ INFO NEWS GABON::CONTRIBUTION POSTEE PAR UN KOACINAUTE ::

Après l’entrée en matière d’hier (03/12/2011) avec le meeting Search meeting de Mitzic, la caravane "ça suffit comme ça" (groupement de partis politiques de l'opposition et la société civile) a tenu deux importants meetings aujourd’hui à Bitam et à Oyem.

La journée a débuté avec un déjeuné offert à la délégation par Mr Luc Bengone Nsi, président du plus ancien parti politique de l’opposition gabonaise ; le Mouvement de Redressement National (MORANA).

Arrivée à Bitam vers 15H, c’est dans une ville assiégée par les militaires pro-Ali Bongo (président installé au pouvoir par un coup d'Etat électoral avec le soutien de Paris) qui occupaient toutes les rues de Bitam pour intimider les populations, que l’opposition gabonaise va tenir sa première université populaire de la journée.

Selon plusieurs sources indépendantes et concordantes, il y avait un monde fou estimé à prêt de 15000 personnes qui attendaient les combattants de la liberté, ceci malgré le fait que le préfet de la ville, en bon « petit » fonctionnaire souhaitant bâillonner la population comme son président, s'est présenté avec un bataillon de plus de 300 policiers, gendarmes et militaires! Les menaces du préfet et du gouverneur de la province du Woleu-Ntem à l’encontre des leaders du mouvement désormais populaire « ça suffit comme ça Search ça suffit comme ça » et des populations devenaient tellement insupportables et inadmissibles pour tout citoyen libre qui connait ses droits (donc celui de la liberté d’expression) que Mr Marc Ona Essangui (un leader de la société civile Search société civile gabonaise) a dû les mettre en garde durant l’étape de Bitam.

Vers 18H30, les combattants de la liberté arrivaient à Oyem. Le décor était le même: une ville quadrillée par les militaires et une population qui refuse d’être bâillonnée. Ils étaient là les oyémois, plus de 20000 personnes chantant en cœur : « pas de biométrie, pas de transparence, pas d’élections. » « Ça suffit comme ça ».

Point culminant du meeting Search meeting d’Oyem : l’intervention en direct d’André Mba Obame depuis l’Afrique du Sud.

En définitive, l’étape du Woleu-Ntem nous permet déjà de tirer quelques enseignements:
- Le peuple gabonais refuse toujours d’accepter le coup d’Etat électoral d’aout 2009;
- L’opposition gabonaise est toujours crédible et populaire auprès de la population;
- Les gabonais n’ont plus peur des militaires qui ne peuvent rien devant une foule déterminée (ces derniers sont toujours utilisés par la dictature au pouvoir à Libreville à chaque fois qu’il a un début de mouvement populaire).
Ainsi, si l’appel lancé à la population d’empêcher le déroulement des élections législatives est toujours d’actualité, nous pouvons déjà affirmer ici et maintenant qu’il n’y aura pas d’élections au Gabon dans quelques semaines. Le peuple est prêt, aux leaders de prendre leurs responsabilités devant l’histoire.

Ps: KOACINAUTE = MEMBRE PARTICIPATIF DE KOACI INSCRIS SUR KOACI (lien inscrit toi en page d’accueil)
 
 
3491 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 04/12/2011
  9 Vote(s)
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
RECHERCHE ESTHÉTICIENNE
 
Nous recherchons une professionnelle de l'onglerie et d
Emplois
PROMO MECHES VIRGIN HAIR
 
Mèches péruviennes lisse 14 Pouces
Accessoires
RECHERCHE COIFFEUSE
 
Recherche coiffeuse spécialisée dans les poses de tissa
Emplois
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login