COTE D'IVOIRE: Après la Rue, les prostituées s'invitent dans les ménages
 
Abidjan le 10 octobre 2011 © koaci.com - La destruction de la fameuse Rue princesse de Yopougon Search Yopougon a crée diverses fortunes au sein de la population de cette cité. Pour les riverains comme Sékou Ibrahima, c’est un signe de délivrance. Selon lui, il peut vivre désormais loin des nuisances sonores qui l’ont perturbé pendant 15 ans. « Cela fait 33 ans que je vis à Wassakara (un quartier de ladite commune). Et la cohabitation avec les maquis n’a pas toujours été facile. Nous étions minés par le stress » a-t-il avancé.

C’est à juste titre qu’il s’est réjoui des mesures prises par la ministre de la Salubrité urbaine, Anne Désirée Ouloto. « Quand la Rue a été détruite. J’ai poussé un ouf de soulagement parce que ce sont plusieurs types de vices qui ont disparu ou même diminué du coup » révèle Roméo Kah.

Si ces derniers montrent autant de satisfaction face à la nouvelle donne. D’autres sont quant à eux dans l’embarras. Leurs quartiers sont assaillis par les filles de joie qui ne comptaient pas en rester là.

Entre temps, Niangon carrefour policier, Quartier Maroc, Sideci terminus 40, Ananeraie pour ne citer que ces quartiers de Yopougon Search Yopougon sont maintenant envahis chaque soir comme par enchantement par ces « vendeuses de charmes ». T.N, un habitué du maquis « Chocolaté » situé à Niangon raconte l’une des stratégies de ces prostituées. « Les filles ne s’arrêtent plus devant les maquis comme on pouvait le voir par le passé à la Rue princesse. Aujourd’hui, elles se font passer pour des clientes et seuls les avertis ou ceux qui ont du flair peuvent savoir qu’elles sont à la recherche de la clientèle » dévoile-t-il.

Il poursuit son propos en soulignant qu’un autre genre n’hésite pas à laisser leur contact téléphonique aux gérants des maquis en cas de besoin. « Nous assistons de plus en plus à une prostitution Search prostitution déguisée. L’inconvénient c’est que toutes les filles qui sont vêtues avec extravagance sont prises pour des filles de joie » a-t-il reconnu.

Devant les changements inattendus que subissent ces nouveaux lieux de prédilection de ces filles, les habitants de ces quartiers s’inquiètent. « Le quartier a perdu de sa sérénité. Tous les soirs, les filles abondent en ces lieux et le spectacle devient désolant » affirme dame Lou Jeannette. M. Topé Louis, quant à lui veut encore une solution plus radicale. « Madame la Ministre gagnerait à entrer dans les quartiers pour détruire encore ces nids de perversion. Les odeurs de pisse et des déchets de tous genres sont devenus notre quotidien. Nous e sommes pas à la Rue princesse, mais elle est venue à nous » déplore-t-il.

Mikado, KOACI.COM ABIDJAN, copyright © koaci.com
 
 
35015 Visit(s)    5 Comment(s)   Add : 20/10/2011
  23 Vote(s)
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions PASSION
 
C'est quoi cette image? vous n'avez pas trouvé mieux? bon sang!!!!
 
 
 
See his contributions PASSION
 
Vous pourriez trouver une meilleure photo pour illustrer cet article.
 
 
 
See his contributions demelo
 
 Mikado , c koi cette photo !!!Vous aussi koaci.com , comment vous pouvez laisser ce genre de photo.... Franchement c'est abusé ....
 
 
 
See his contributions Dabakala
 
DES VASES COMMUNIQUANTS-------------------------------------------------------------------------(Hormis le caractère pervers et offusquant de la vignette choisie pour cet article, pure pornographie…..) Suite (mais pas fin) d’un thème abordé ici avec comme adversaire @LE GLe qu...
DES VASES COMMUNIQUANTS-------------------------------------------------------------------------(Hormis le caractère pervers et offusquant de la vignette choisie pour cet article, pure pornographie…..) Suite (mais pas fin) d’un thème abordé ici avec comme adversaire @LE GLe qui se satisfaisait de la destruction de la rue princesse qui s’imposait, on le reconnaît, mais n’a pas eu de mesure d’accompagnement réelle. La suite que l’on constatera de la question de la prostitution qui est un problème social et dont la base est aussi économique, concernant la rue princesse, subira ici le principe des vases communiquants. La rue a été détruite, OUI, mais les autres constantes ne l’ont pas été : les prostituées, la situation économique, culturelle et sociale, l’éducation, bref, le lieu de concentration du vice ayant été détruit, il s’en suivra une diffusion de ce vice à plusieurs niveaux, cad, une délocalisation géographique (d’abord) puis sociale. (Les prostituées s’inviteront désormais chez vous). De plus, ils sera désormais difficile de les identifier à priori, à tel point que l’on considérera toutes les filles qui se baladeront dans les maquis et autre lieux de joie ou pas, comme des prostituées. Pas de politique d’accompagnement, pas de police de mœurs, naissance d’une nouvelle problématique dont les solutions seront encore plus difficiles à définir. Et enfin, il y aura une nouvelle catégorie de victimes (chères à LE GLe) qu’il faudra aider de nouveau. Cette fois-ci, ce n’est plus OULOTO qui sera interpellée ! Merci
 
 
Read more
See his contributions GNASS KOBIO
 
Koaci.com mais de grace ne participez pas a l'anarchie legale qui est cours en RCI.J'exige le retrait de cette photo tendacieuse que vous avez tire d'un site pornographique dont je veux taire le nom.Cette photo n'a rien a voir avec l'article publie,dites nous si vous voulez deven...
Koaci.com mais de grace ne participez pas a l'anarchie legale qui est cours en RCI.J'exige le retrait de cette photo tendacieuse que vous avez tire d'un site pornographique dont je veux taire le nom.Cette photo n'a rien a voir avec l'article publie,dites nous si vous voulez devenir un site pornographique et nous choisirons notre camp.J'EXIGE ENCORE UNE FOIS LE RETRAIT DE CETTE PHOTO,
 
 
Read more
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
PROMO MECHES VIRGIN HAIR
 
Prix exceptionnels sur tous nos modèles de tissages
Accessoires
RECHERCHE ESTHÉTICIENNE
 
Nous recherchons une professionnelle de l'onglerie et d
Emplois
Escarpin Gucci
 
Vend escarpin Gucci taille 38 1/2, jamais portées avec
Chaussures
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login