ESCROQUERIE: Des Guinéens arrêtés à Dakar avec des billets noirs !
 
INFO NEWS SENEGAL:: ARTICLE DE LA RÉDACTION DE KOACI AU SENEGAL

©koaci.com - Ils ont été placés sous mandat de dépôt au tribunal de Dakar Search Dakar : (ils) ce sont des guinéens qui tentaient de tromper la vigilance des commerçants par des billets noirs. Leur coup ne passera pas,parce qu’ils ont été arrêtés et déférés au parquet depuis le vendredi dernier. Ils sont cinq guinéens dont deux mineurs.

Au lieu de venir au Sénégal pour gagner leur vie, ces guinéens s’adonnaient à des mauvaises pratiques. Ils ont proposé des billets noirs Search billets noirs à des commerçants : ils se nomment Sidiki Fofana, Moustapha Traoré Diaby,Mohamed Keita et Antoine Touré.
Ils sont âgés entre 12 et 51 ans ; c'est-à-dire parmi ceux qui sont arrêtés figurent des mineurs.

Tous détenaient des billets noirs Search billets noirs de la banque. Bien entendu, ils avaient commencé à faire leur sale besogne pendant longtemps avant que les gens ne sachent de leurs mauvaises pratiques.
Élus domiciles dans la banlieue dakaroise, précisément à Malika, ces guinéens ne pensaient pas certainement qu’ils seront arrêtés un jour. D’habitude, ils ciblaient uniquement les commerçants pour tromper leur vigilance en les arnaquant.

Comme toute chose a une fin,les flics finiront par mettre la main sur ces trafiquants de billets noirs.
Leur travail consistait à proposer des sommes à des commerçants, avec des pigeons pour faire le travail.

Le 24 août dernier, Sidiki Fofana et Moustapha Traoré (16ans) se sont présentés au commerçant Mamadou Coulibaly.
Ils ont proposé la somme de 16 millions si vraiment ce dernier accepte de leur apporter son aide. Ils ont expliqué au commerçant qu’ils revenaient de la côte d’ivoire et détiennent par devers eux des centaines de millions .

Se doutant rapidement de ces gens,le commerçant se rend rapidement au commissariat de Malika pour informer les limiers de la Police.

Techniciens qu’ils sont en matière d’enquête, les policiers demandent au commerçant de continuer le jeu avec ces guinéens, de telle sorte qu’il sera beaucoup facile de mettre la main sur eux et, même d’en arrêter d’autres.

Chose faite : le commissaire met en place un système ;si c’était en football on aurait dire que l’entraîneur a mis en place un bon système de jeu pour remporter le match. C’est la même stratégie.

Alors, les deux guinéens se rendent au magasin du commerçant pour commencer leur travail. Quelque temps après, les flics envahissent le magasin du commerçant où se trouvaient déjà les escrocs guinéens.

Pris en flagrant par les policiers, les guinéens ont commencé à trembler et n’en revenaient plus.
La perquisition faite à leur domicile a permis à la police de trouver 23 copies de coupures de 10 000 noircies et une seringue. Les autres seront aussi arrêtés sur place par la police.

Tous entendus par la police, les escrocs n’ont apporté aucune preuve ; au contraire, ils ont tué des sénégalais sur des billets noirs Search billets noirs avant que la police découvre le mauvais travail de ces pauvres guinéens.

Malickou Ndiaye KOACI DAKAR, copyright©koaci.com
 
 
5337 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 29/08/2011
  6 Vote(s)
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
CHARGEUSE CATERPILLAR 950 F OCCASION
 
NOUS LIVRONS SUR TOUTE LA COTE OUEST AFRICAINE ET POUR
Voitures
Web journaliste
 
La rédaction ivoirienne de koaci.com offre deux postes
Emplois
RECHERCHE COIFFEUSE
 
Recherche coiffeuse spécialisée dans les poses de tissa
Emplois
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login