COTE D'IVOIRE: Police-frci, la solidarité dans le racket
 
Scène de racket Search racket policier familière au plateau à Abidjan ce mercredi (ph adriel)

ACTUALITÉ INFO NEWS COTE D'IVOIRE:: ARTICLE DE LA RÉDACTION DE KOACI EN COTE D'IVOIRE ::

©koaci.com - Le racket, ce mal du siècle est une véritable gangrène pour la société. Comme un casse tête chinois, les autorités s'activent pour éradiquer ce phénomène. En effet l'arrivée des nouvelles autorités a orienté l'espoir des populations vers de nouveaux horizons. Croire aux nouveaux gouvernants et gagner les respect d'une armée forte et non corrompue, telles étaient ces initiatives pour emprunter le bateau de la réconciliation.

Malheureusement l'antidote pour bouter le racket Search racket hors de notre armée n'a pas encore eu lieu. De nos jours l'étroite collaboration entre police Search police et force républicaine de Côte d'Ivoire débouche sur une complémentarité dans le racket.

Au fait, on aurait dû suspecter la rapidité de cette parfaite entente entre agents de police Search police et éléments des FRCI. Car unis comme les cinq doigts de la main, ils ont mis en place une stratégie plus simple pour contourner les dispositifs anti-rackets.
Ce racket Search racket nouvelle version et plus améliorée, nous l'avons vécu à Abobo Search Abobo au carrefour grand marché près du lycée moderne.

Les policiers en tenue couleur kaki se chargent de siffler les voitures. Derrière eux juste quelques mètres se tient le dispositif de liaison des FRCI. Ces éléments FRCI quant à eux et armés d'une kalachnikov somment les véhicules de s'arrêter à leur niveau. Puis ces derniers sans contrôler un moindre papier de la voiture glissent discrètement la main vers le conducteur qui à son tour lui tend une pièce de monnaie. Et pour marquer l'harmonie dans le travail, ce dernier élément des FRCI( force républicaine de cote d'ivoire) fait le signe qui sous entend le code à un autre agent de police Search police plus loin qui suivit l'action depuis le départ. Ce dernier tient en main un carnet et a la tâche de cocher les bons élèves en notant les numéro matricules.

Une méthode de professionnelle qui séduit les populations qui s'aperçoivent de rien et qui apprécient la parfaite collaboration entre ex-fafn et ex-fds dans les opérations de sécurité.

Si cette solidarité dans le mal est perçue pour certains comme une avancée capitale dans le processus d'intégration et de formation de la nouvelle armée d'autre par ailleurs estiment le contraire par un simple retour à l'époque FDS sous la nouvelle appellation FRCI.

Adriel, KOACI ABIDJAN, copyright©koaci.com
 
 
6155 Visit(s)    6 Comment(s)   Add : 19/08/2011
  5 Vote(s)
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
On ne peut JAMAIS bannir le RACKET chez nous il faut le reduire a un niveau acceptable.;puisqueles automobilistes ne seront JAMAIS en REGLE.Nous crions "racket-racket" sur nos routes; que dire alors dans l'administration ???
 
 
 
See his contributions PASSION
 
On parle de Frci comme s'il s'agissait "d'extraterrestres" parachutés sur la Côte d'Ivoire. Le racket est un phénomène social. La partie de l'Iceberg est sans doute le racket des forces de l'ordre. Les Frci, c'est bien l'armée ivoirienne et l'armée ivoirienne, ce sont des ivoirie...
On parle de Frci comme s'il s'agissait "d'extraterrestres" parachutés sur la Côte d'Ivoire. Le racket est un phénomène social. La partie de l'Iceberg est sans doute le racket des forces de l'ordre. Les Frci, c'est bien l'armée ivoirienne et l'armée ivoirienne, ce sont des ivoiriens dont les mentalités n'ont pas vraiment changé. Le racket ne prendra fin dans ce pays que lorsque l'ivoirien comprendra que rien ne l'oblige "à être gentille avec le Chef" et lorsque le "Chef comprendra que sa mission ne lui impose pas de demander "un remerciement" quelconque.
 
 
Read more
See his contributions Dabakala
 
MORT AU RACKET ??? VIVE LE RACKET ??-------------------------------------------------------------En prologue, il serait sage de masquer les visages des policiers sur l’illustration idoine à cet article, à moins de détenir des preuves solides sur leur activité de racket, la photo ...
MORT AU RACKET ??? VIVE LE RACKET ??-------------------------------------------------------------En prologue, il serait sage de masquer les visages des policiers sur l’illustration idoine à cet article, à moins de détenir des preuves solides sur leur activité de racket, la photo n’en constituant pas une. Attention aux calomnies !! Hormis le fait que ce trait de société récurrent ait la peau dure, même sous le régime d’ADO, venu dira t-on pour corriger ou solutionner certains maux, je veux bien le croire, car au delà du combat militaire gagné contre SEM Laurent GBAGBO, président légitime de la république libre et souveraine de côte d’ivoire, avec l’aide des français, la routine de la gestion d’état refait surface, avec son lot de tracasseries quotidiennes. Bien que le président soit « nouveau », il s’agit pourtant des mêmes hommes et de la même population, face aux mêmes maux. Comme disent certains : « on va faire comment ?? » Le racket ne se justifie pas, ne se cautionne pas, mais subsiste, demeure. Mon intervention pourtant ira vers une autre orientation que l’on a tendance à ignorer, c’est bien le racket (nouveau car surtout FRCI) sur les axes routiers de l’intérieur du pays, s’appliquant surtout au transport de fèves de cacao, sèches ou humides, la saison commençant ; dans les villages de l’ouest, ce sont les droits de passage, par véhicule, par bicyclette et même par piétons. Toute information qui remonte lentement, mais que certains journaux de la place ignorent ou mettent tout simplement à l’actif des FRCI, dans le domaine exactions, qui en somme ne le sont pas. C’est tout simplement du racket. Bref, rien de nouveau sous les tropiques ?? Non, les FRCI en sus !!! Merci
 
 
Read more
See his contributions ROYAL MG
 
les rackets sont un mal pour la societe c est encore pire lorsqu il est l oeuvre de ceux qui sont sense l eradique. comme c est le car ici . nous attent ke citoyen notre erreur seras de croix que les nouvelle autorite pourront l eradique comme avec une baguette magique
 
 
 
See his contributions prinprin
 
je trouve que les autorités ont la main encore trop legère sur ce racket & les exagérations des FRCI, je ne sais pas ce qui se passe mais le Président Ouattara devrait revoir sa copie car c'est du torchon
 
 
 
See his contributions Franky7
 
 Ouatara a deja pris un mauvais depart qui lui permettra jamais d'eradiquer le racket. D'abord il a refuse de verser les 5 millions de fcfa qu'il a promis aux dozo et aux FRCI. Ensuite il a demunue les salaires des vrais corps habilles de la Cote d'Ivoire a savoir les FDES et des...
 Ouatara a deja pris un mauvais depart qui lui permettra jamais d'eradiquer le racket. D'abord il a refuse de verser les 5 millions de fcfa qu'il a promis aux dozo et aux FRCI. Ensuite il a demunue les salaires des vrais corps habilles de la Cote d'Ivoire a savoir les FDES et des Fanci, des salaires qui leur permettaient de vivre descemment. Pire ils sont payes main a main souvent dans des endroits lugubres. Enfin, ouatara et ses ministres n'ont pas declare ni leurs biens ni leurs salaires au peuple Ivoiriens . Ils sont donc au meme niveau de vole que leurs soldats. Qui va reprocher quoi a qui. C'est le vole organise de la Cote d'Ivoire par ouatara et sarkozy.
 
 
Read more
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
CHARGEUSE CATERPILLAR 950 F OCCASION
 
NOUS LIVRONS SUR TOUTE LA COTE OUEST AFRICAINE ET POUR
Voitures
Web journaliste
 
La rédaction ivoirienne de koaci.com offre deux postes
Emplois
RECHERCHE COIFFEUSE
 
Recherche coiffeuse spécialisée dans les poses de tissa
Emplois
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login