ELECTION BENIN 2011: La bataille parlementaire de la CENA
 
:: CONTRIBUTION POSTÉE LIBREMENT PAR UN KOACINAUTE ::

Une plénière décisive s’ouvre ce matin à l’Assemblée nationale et sera consacrée exclusivement à la désignation des neuf représentants du Parlement à la Commission électorale nationale autonome (Céna ) qui devrait organiser les scrutins présidentiel et législatif de Février et d’avril 2011. Dans ce cadre la météo parlementaire annonce une plénière orageuse et une guerre des nerfs entre les trois principales factions qui défendent chacune les trois grands challengers Boni YAYI, Adrien Houngbédji Search Adrien Houngbédji et Bio Tchané candidats à l’élection présidentielle dont le 1er tour est prévu pour le 27 février 2011. Bien que la CENA ait été dépouillée d’une de ses principales missions notamment l’élaboration et la confection des listes électorales, les appétits politiques pour son contrôle restent encore vivaces. Devant désigner neuf représentants sur les onze membres de la nouvelle CENA, les députés de l’opposition majoritaires à l’Assemblée nationale sont convaincus que le moment est venu de prendre leur revanche sur Boni YAYI Search Boni YAYI et son régime en se taillant la part de lion et en organisant le rapt pour contrôler la CENA. La session extraordinaire qui s’ouvre ce jour sera consacrée à vider cette question vu que le délai constitutionnel pour l’installation de cette structure chargée de l’organisation des élections est déjà échu. Cet exercice donnera lieu à une bataille ardue entre les trois coalitions politiques qui se disputent le fauteuil présidentiel. Selon les indiscrétions, les députés Tchanéistes dans la perspective de cette bataille envisagent de se constituer en groupe parlementaire pour mieux faire valoir leurs intérêts refusant de servir d’échelle ni à leurs alliés de l’Union fait la Nation ni aux députés de la mouvance présidentielle dont ils se sont affranchis. Le projet des forces hostiles au régime du changement étant de prendre le contrôle de la CENA, des concessions SONT ATTENDUES entre les Tchanéistes et leurs amis de l’UN. Face aux appétits voiraces de l’opposition parlementaire qui n’entend concéder que la portion congrue à la mouvance, il faut craindre le couperet de la Cour constitutionnelle. La clé de répartition devra obéir au principe de la proportionnelle conformément à la tradition parlementaire.

Par MAHFOUZ BADIROU
 
 
2479 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 13/01/2011
  5 Vote(s)
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
CHARGEUSE CATERPILLAR 950 F OCCASION
 
NOUS LIVRONS SUR TOUTE LA COTE OUEST AFRICAINE ET POUR
Voitures
Web journaliste
 
La rédaction ivoirienne de koaci.com offre deux postes
Emplois
RECHERCHE COIFFEUSE
 
Recherche coiffeuse spécialisée dans les poses de tissa
Emplois
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login