Mali Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Le président ATT à  Paris : les yeux rivés sur le nord Mali
 

Le président ATT à  Paris : les yeux rivés sur le nord Mali

 
 
 
 4010 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 10 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 29 mai 2009 - 02:30

::Koaci.com Bamako:: ATT et Nicolas Sarkozy ce jeudi à  Paris::

Ce 28 Mai, le président malien a été reçu à  lÂ’Elysée. La sécurité dans la bande sahélo-saharienne a été au centre de la discussion quÂ’il a eue avec le président français Nicolas Sarkozy.

ATT est à  Paris, officiellement pour répondre à  une invitation de lÂ’UNESCO à  donner une conférence sur la culture de la paix, lÂ’expérience africaine et malienne de la gestion des conflits au nord Mali. Il a été accueilli dans lÂ’après-midi par son homologue français, Nicolas Sarkozy sur le perron du palais de l'Élysée.
Les deux chefs d'État ont eu une séance de travail qui sÂ’est déroulée en présence de leurs collaborateurs. LÂ’ambassadeur de France au Mali, Michel Reveyrand De Menthon était présent au cours de cette entrevue dont le sujet dominant a été la question de sécurité dans la bande sahélo-saharienne et la nécessité de conjuguer tous les efforts pour circonscrire ces risques.

La question de sécurité dans le nord Mali qui est dominée par la rébellion touareg a pris une autre tournure avec les velléités dÂ’Al Qaïda dÂ’y ériger sa base. CÂ’est dans cette vaste zone du Sahara entre le Mali, lÂ’Algérie, la Mauritanie et le Niger que les ravisseurs qui détiennent actuellement les otages britannique et suisse sont supposés être. Après lÂ’appui de lÂ’Algérie au Mali, certains pays européens comme la France, lÂ’Allemagne, la Grande Bretagne, lÂ’Espagne, les Pays Bas et lÂ’Italie vont changer de stratégie de gestion des raps dans les pays du sahel, en mettant en place un système de riposte immédiate au kidnapping. On prête à  la France lÂ’intention dÂ’installer au Mali deux forces dÂ’intervention spéciales.

Le président malien a ensuite reçu en audience, le ministre français des Affaires étrangères et européennes, Bernard Kouchner, avec lequel il a parlé aussi de la situation dans la bande sahélo-saharienne et des questions concernant la sous-région de lÂ’Afrique de lÂ’Ouest.

Avec cet autre ministre, Philippe Douste-Blazy (l'ancien ministre français de la Santé puis des Affaires étrangères), il a été question de lÂ’UNITAID, une initiative lancée par lÂ’ancien président français, Jacques Chirac, pour collecter des fonds destinés à  lÂ’achat de médicaments contre les maladies, notamment le Sida. LÂ’une des mesures prises dans le cadre de cette initiative est la taxation des billets dÂ’avion.
Philippe Douste-Blazy a discuté avec le président ATT, de lÂ’état de mise en Âœuvre dÂ’UNITAID au Mali.
Ib Daou


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Après les résultats de l’analyse de l’intoxication à Abatta, faut-il interdire la fabrication du Koutoukou dans le pays ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Peut-on parler de génocide en ce qui concerne l’attaque des Wê en 201...
 
1270
Oui
76%  
 
322
Non
19%  
 
75
Sans avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008