Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Affaire Cen-Sad : l’opposition se réjouit
 
::Koaci.com Cotonou:: L'opposition marque à la culotte le gouvernement Search gouvernement dans cette affaire de Cen-sad::

Les dirigeants des partis membres de l’Uni¬on fait la Nation (UN) ont accueilli avec une grande déception le communiqué du Conseil des Ministres en date du vendredi 10 juillet 2009, relatif aux faits graves enfin reconnus devant l’opinion publique et qu’un précédent communiqué en date du 3 Juillet 2009, nous avait annoncés.

Le gouvernement Search gouvernement et son chef sembleraient vouloir "noyer le poisson" selon le communiqué de presse rendu publique par le Madep, le Prd, le Psd, la Rb, Force clé et le G13.

Les dirigeants des partis membres de l’Uni¬on fait la Nation (UN) ont tenu à porter à la connaissance du gouvernement Search gouvernement du président Boni Yayi Search Boni Yayi et de l’opinion publique nationale et internationale les remarques qui suivent. «Les éléments constitutifs du dossier de la gestion du sommet de la Cen-Sad Search Cen-Sad ont fait l’objet de nombreuses interventions des députés à l’Assemblée Nationale, d’émissions au niveau des radios et télévisions, de plusieurs conférences de presse animées par des personnalités politiques. Nous avions, pour notre part, fourni des chiffres et des faits suffisamment graves, qui interdisent au gouvernement Search gouvernement et à son Chef de nous faire croire qu’ils n’étaient pas au courant des graves malversations qu’ils feignent de découvrir seulement aujourd’hui. Personne n’a oublié que le Chef de l’Etat a tenu à contourner la Représentation Nationale en prenant une ordonnance. Il doit donc admettre aujourd’hui qu’il est le responsable principal de tous ces actes actuellement dénoncés, même s’il est passé maître dans la dissimulation» déclare ces derniers avec réjouissance en rappelant avoir tiré sur la sonnette d’alarme. Aussi ont-ils soulevé d’autres points que selon eux, le gouvernement Search gouvernement veut continuer à dissimuler. « Sinon, pourquoi stigmatiser le seul cas du CIC et du Palais des Congrès ? Pourquoi n’aborde-t-on pas les autres éléments du dossier, à savoir : la réfection de la voie ‘Place du souvenir-Carrefour des trois banques’ ; l’extension du parking de l’aéroport ; la viabilisation des sites destinés aux villas dites présidentielles, la construction desdites villas ; etc. Pourquoi ne pourrait-on pas s’intéresser aux dépenses de sécurité qui ont coûté plus de trois milliards de nos francs pour un sommet de quelques heures ?» se posent-ils comme questions.

Les dirigeants des partis membres de l’Union fait la Nation (UN) relève que tout se passe comme si on voulait à tout prix endormir le peuple. «Sinon, comment les travaux de l’IGE pourraient-ils être remis à un Comité de Ministres qui n’est pas parvenu à situer nettement les responsabilités réelles des uns et des autres dans les faits répréhensibles relevés (sic), et se décharge sur une Commission administrative qui ne détient aucun pouvoir, ni moyen supérieurs à ceux des Ministres ou de l’IGE ? Pourquoi ne pas avoir saisi directement la Justice, qui est habilitée à recourir à des expertises, comme dans un Etat de droit ?

Le gouvernement Search gouvernement est déterminé à noyer le poisson» soutien le communiqué. Ils en appellent au sens de responsabilités des autorités en place. «Le gouvernement Search gouvernement doit dire au peuple béninois, qui a donné des ordres, quelles entreprises en ont bénéficié et à qui appartiennent ces entreprises ? Donnez-nous tous les faits, tous les chiffres et tous les noms» demandent les membres de l’alliance G4,G13 et Force Clé.

 
 
3320 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 16/07/2009
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login